challenge

Challenge de l’été 2019

Découvert via le blog Entre les Pages que je suis depuis quelques années, Le challenge de l’été est organisé par Philippe sur son blog D’un livre à l’autre. Pour réussir ce challenge il suffit de lire une trilogie, une série ou trois livres d’un même auteur. Venant de me procurer les six premiers volumes de la série de M.C. Beaton, Agatha Raisin enquête, je me fixe l’objectif de lire au moins les trois premiers avant la fin de l’été.

Et vous? Avez-vous des projets de lectures pour cet été?

masse critique·tricot·vie pratique

Pulls Irlandais à tricoter

Explications et schémas: Yolaine Fournie

Création: Phildar

Éditeur: Marie Claire

Pages: 128

 

Voici venu le dernier catalogue de tricot associant les éditions Marie Claire à Phildar. Un catalogue très classe dans sa présentation et les modèles proposés, tous inspirés des traditionnels pulls irlandais aux nombreuses torsades et points texturés.

Des pulls et des gilets, à cols ronds, châles, roulés, v, avec fermeture éclair, boutons, capuches ou non, ce sont en tout 24 modèles qui sont présentés et expliqués étape après étape pour le plus grand bonheur des tricoteu.r.ses habilles de leurs aiguilles. En effet on ne trouvera que des modèles de niveau expert pour torsader les mailles et monter les pièces qui permettrons d’habiller (presque) toute la famille.

Pulls Irlandais à tricoter propose 11 modèles femmes, 5 modèles hommes et 8 modèles enfants (4 filles, 4 garçons) qui se déclinent de la taille 34/36 à 46/48 pour les femmes, 42/44 à 54/56 pour les hommes et du 4 au 12 ans pour les enfants. Les explications sont claires et précises, les schémas explicatifs permettent de visualiser les détails des différents points et sont une aide précieuse à la réalisation.

Je remercie Babelio et les Editions Marie Claire de m’avoir permis de découvrir ce magnifique catalogue qui va me tenir occupée pendant cette deuxième moitié de l’année.

Qui ne rêve pas de ce pull magnifique alliant torsades et points texturés, traditionnel des îles irlandaises? Dance ce livre, Phildar et les éditions Marie Claire vous présentent plus de 20 modèles à tricoter pour toute la famille: homme, femme et enfant, chacun y trouvera son bonheur! Voilà de quoi vous tenir chaud tout en étant élégant, sans aucune difficulté grâce à toutes les explications détaillées. Le pull irlandais à portée de toutes les aiguilles!

Lecture à voix haute·roman jeunesse

Lucile Finemouche & Le Balafré, tome 1. La Dimension Chronogyre

Auteures: Juliette Vallery et Annabelle Fati

Illustrateur: Yomgui Dumont

Éditeur: Actes Sud junior

Collection: Aventure Ado

Pages: 142

Lorsque le dernier manuscrit de la célèbre Agatha Holmes disparaît mystérieusement, c’est Lucile Finemouche et son associé Le Balafré qui sont chargés d’enquêter. Les deux détectives se retrouvent bientôt plongé au cœur d’une histoire fantastique faite de complot entre familles ennemies et d’objets magiques pouvant bouleverser l’espace-temps.

Premier volume d’une série qui en compte deux, La Dimension Chronogyre est un petit roman d’enquête original à l’intrigue palpitante. Ses éléments fantastiques et sa jeune héroïne intrépide en font un roman parfait pour les jeunes lecteurs en recherche de roman policier. Un petit bémol cependant sur l’écriture entortillée des deux auteures qui nous font passer d’un personnage à l’autre de manière pas toujours évidente au cours d’un même chapitre. Les quelques illustrations de Yomqui Dumont, toutes en noir et blanc, s’harmonisent plutôt bien à l’intrigue.

Lu à voix haute à mes deux filles (10 ans) fans du genre fantastique, elles ont trouvés sympa les différents éléments de l’histoire: personnages, objets magiques, magie, et l’évolution du récit au fil des pages. Malgré tout, j’ai pu constater de part leurs questions qu’elles avaient du mal à suivre les changements de personnages. En effet, si un petit symbole apparaît pour marquer le changement de lieu/personnage sur les pages, en lecture à voix haute, celui qui écoute ne peut se fier qu’à l’oreille et ça devient rapidement confus… l’écriture à quatre mains peut-être?

Un précieux manuscrit volé, un mystérieux voleur volatilisé: a priori, tout commence comme une banale enquête policière pour Lucile Finemouche et son associé. Et pourtant… Fantômes et esprits démoniaques les attendent au coin de la rue! Il est encore temps de reculer. Mais chez Lucile, la curiosité est toujours la plus forte et c’est son âme de détective qui l’emporte.

roman

Le Trône de Fer – L’intégrale, tome 4

Sonf of Ice and Fire, book 4: A Feast fort Crows

 

Auteur: George R.R. Martin

Traducteur: Jean Sola

Éditeur: J’ai Lu

Pages: 894

 

Après un troisième tome passionnant et très riche, ce quatrième volet parait assez fade. En effet, l’histoire avait vraiment bien avancé et là, on a l’impression de faire du sur place. Pourtant il s’en passe des choses mais l’ensemble du récit est plus mou et certains chapitres paraissent peu à leur place dans l’ensemble de l’intrigue; je pense notamment aux chapitres concernant les Fer-nés et la famille Greyjoy. Si jusqu’ici l’auteur nous en avait présenté certains membres, il vient en ajouter de nouveaux qui complexifient un peu plus encore la narration et alourdissent le récit.

Je ne peux pas dire pour autant que je n’ai pas apprécié ce volume, bien au contraire, mais il m’a manqué un petit je ne sais quoi pour que j’y adhère complètement. C’est aussi parce que lors de ces près de neuf cents pages, on ne prend aucune nouvelle du nord et des personnages qui y vivent, ou de Tyrion Lannister qui nous avait laissé sur une scène des plus décisives. En effet, ce quatrième volume met l’accent sur les événements qui se déroulent à Port-Réal, en mer avec les Fer-nés ou Samwell Tarly, un peu à Dorne et un peu sur Essos. Au final, ce sont les aventures de Jaimie et Brienne qui sont les plus intéressantes. Des aventures qui nous permettent de voir évoluer deux personnages majeurs et c’est vraiment agréable à lire.

Il est toujours aussi difficile d’écrire une critique sur cette saga, les volumes se suivent et ne se ressemblent pas tant que ça. Mais ce Festin pour les Corbeaux est une lecture intéressante, un volume plus posé mais aux intrigues toujours aussi complexes et passionnantes.

 

Le royaume des Sept Couronnes est sur le point de connaître son plus terrible hiver: par-delà le Mur qui garde sa frontière nord, une armée de ténèbres se lève, menaçant de tout détruire sur son passage. Mais il en faut plus pour refroidir les ardeurs des rois, des reines, des chevaliers et des renégats qui se disputent le trône de fer. Tous les coups sont permis et seuls les plus forts, ou les plus retors, s’en sortiront indemnes…

roman jeunesse

Les Pointes Noires

 

Auteure: Sophie Noël

Editeur: Magnard Jeunesse

Collection: Roman 8-12 ans

Pages: 176

 

Pour leur dixième anniversaire, les filles avaient réuni des amis qui les ont gâté de tout un tas de lectures très sympa. Les pointes noires de Sophie Noël a été offert à Gabrielle qui l’a dévoré et me l’a fortement recommandé. Elle était si enthousiaste que je me suis lancée, une façon de faire une petite pause entre deux volumes du Trône de fer. 

Ève est née et a vécu ses premières années au Mali avant d’être adoptée et de venir vivre en France, à Paris. Son grand rêve est de devenir une danseuse étoile à l’Opéra de Paris, un rêve qui est aussi une promesse, un espoir de retrouver un jour son amie d’enfance, Hawa, restée au Mali. Mais si le monde de la danse est déjà assez fermé et difficile, Ève est confrontée à d’avantages de barrières que ses camarades. Noire de peau, elle subit des remarques racistes à l’école et en cours de danse. Peu à peu le doute s’insinue en elle. Et si la couleur de sa peau lui fermait toute les portes? Pourra-t-elle réaliser son rêve? Reverra-t-elle Hawa?

Les Pointes Noires est un roman fort et profondément juste qui met en avant une héroïne de couleur dans un univers dans lequel l’unité est une valeur des plus importantes. Ève a un tempérament de feu, une volonté à toute épreuves; perfectionniste, elle est capable, à l’image des sportifs de haut niveau, de mettre sa santé en danger pour atteindre l’objectif qu’elle s’est fixée. Sophie Noël signe un roman d’une grand justesse qui aborde le racisme, la tolérance, le dépassement de soi et bien sûr, la danse!

 

Ève grandit dans un orphelinat du Mali. Son rêve: devenir un jour danseuse étoile. Adoptée à l’âge de six ans, elle part vivre en France. Sous le regard aimant de ses parents, elle suit une formation solide, épaulée par sa professeure qui l’encourage à se présenter à l’école de danse de l’Opéra de Paris. Jusqu’au jour où une remarque blessante vient tout faire basculer. Elle réalise brutalement que, dans ses livres, dans les films et sur les scènes de ballets, il n’y a jamais de danseuses étoiles noires. Comment a-t-elle pu ne pas le remarquer plus tôt? Et si toutes ces années à la poursuite de son rêve n’étaient qu’une illusion? Dans ce monde en rose et blanc, Ève devra se battre pour trouver sa place. Et faire bouger les lignes?