roman

Joséphine March

louisamay

 

 

Titre: Louisa May Alcott ou la véritable histoire de Joséphine March

Auteur: Charline Bourdin

Editeur: Du Devin

 

 

Quatrième de couverture:

Louisa May Alcott, l’auteure des Quatre filles du docteur March, vécut de nombreuses années à Concord, près de Boston. Cette ville, considérée comme le berceau du transcendantalisme et alors en pleine effervescence intellectuelle, accueillait des personnalités comme Henry David Thoreau ou Ralph Waldo Emerson que Louisa côtoya dès l’enfance.

Elle aspira rapidement à devenir un célèbre écrivain tant pour sa réussite personnelle que pour gagner convenablement sa vie. Elle lutta pour les droits des femmes et s’engagea comme infirmière durant la guerre de Sécession. Il lui faudra attendre 1868 et la publication de Little Women pour enfin réaliser son rêve le plus cher et vivre totalement de sa plume.

Ce que j’en ai pensé:

Il y avait longtemps que je cherchais une biographie de Louisa May Alcott, Little Women étant Le roman de ma jeunesse, celui que j’ai le plus aimé, celui qui m’a fait rire et pleurer, que j’aime relire à l’occasion, et que je souhaite faire découvrir à mes filles. Lorsque j’ai découvert celle-ci, écrite pour une auteure française en plus, je n’ai pas hésité et c’est un achat que je ne regrette pas.

C’est une biographie très complète de cette auteure singulière dont le roman phare est encore aujourd’hui un best-seller de la littérature jeunesse; on y découvre comment son enfance a été riche sur le plan intellectuel mais d’une grande pauvreté, éduquée par un père qui ne voulait vivre que de ses idéaux sans se soucier de ce qu’il donnerait à manger à sa famille. L’histoire de la famille Alcott ressemble étrangement à celle de la famille March, tant par les membres qui la composent que par son mode de vie; c’est un peu comme si l’on relisait Les Quatre filles du Dr March.  Si vous souhaiter en apprendre plus sur les origines de Jo March au travers de sa créatrice, je ne peux que vous recommander cette biographie très bien écrite et qui se lit aussi agréablement qu’un roman.

En fin de livre Charline Bourdin nous offre les poèmes de Louisa May en version original, ainsi qu’une biographie des livres qui bercèrent l’enfance des soeurs Alcott.

Publicités

Un commentaire sur “Joséphine March

  1. Comme je suis contente d’apprendre que mon travail vous a plu! Merci beaucoup pour cet article élogieux et à bientôt! Je ne manquerai pas de suivre votre blog.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s