vidéo

Miss Potter à l’écran

misspotterTitre: Miss Potter

Réalisateur: Chris Noonan

Acteurs: Renée Zellweger, Ewan McGregor

Résumé:

Sur un scénario de Richard Maltby Jr, auteur du roman éponyme, l’histoire est celle du livre. Le film débute dans le Lake District où l’on retrouve Beatrix Potter se promenant dans les magnifiques paysages de la région et qui nous raconte son histoire d’auteure, sa première histoire d’amour et comment elle a su prendre son indépendance pour venir s’installer seule dans la région des lacs, lieux où elle passe ses vacances depuis l’âge de 10 ans.

Ce que j’en pense: 

Miss Potter est un film que j’aime beaucoup, je le regarde souvent car il me met du baume au cœur. Les paysages du Lake District me touchent énormément, j’aime vraiment ces étendues vertes, ses lacs, le calme ambiant et je comprends que Beatrix Potter aie voulu y vivre, loin des mondanités de Londres.

L’image est magnifique, surtout lors des prises de vues extérieurs dans le Lake District; j’ai l’envie soudaine d’aller y vivre à chaque fois que je visionne ce film. La musique est douce, et colle parfaitement à l’ambiance du film, et la chanson du générique de fin When you taught me how to dance est magnifiquement interprétée par Katie Melua. Cette chanson est aussi le thème principal du film et Ewan McGregor en chante quelques couplets à Noël chez les Potter.

Et que dire du générique de début? Un pure moment artistique, quelques notes de musique, une main, des pinceaux et de la peinture… c’est juste magnifique!

Renée Zellweger s’en tire très bien dans ce rôle de vieille fille à l’imagination fertile. J’ai trouvé son anglais plus articulé, plus british, à croire qu’elle a pris des cours de diction! Ses expressions, mimiques sont parfaites pour le rôle. Elle est touchante dans toutes les facettes qu’elle nous montre de Beatrix: la joie, le bonheur, la tristesse etc etc.

En bref, c’est un film que j’adore, qui me touche énormément. Et même si le personnage de Bertram, le jeune frère de Beatrix,  est évincé à l’âge adulte et son histoire changée (version plus édulcorée pour faire un film « familial » peut-être ?), ça ne gâche en rien l’histoire et la magie du film opère aussi bien que celle du livre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s