Uncategorized

Say, « I love you »

sukitte-ii-na-yoTitre:  Sukitte li na yo

Réalisateurs: Sato Takuya, Kuroyanagi Toshimasa

Doubleurs: Sakurai Takahiro, Kayano Ai, Kotobuki Minako, Uchiyama Yumi…

Présentation:

Tachibana Mei est une adolescente de 16, introvertie et discrète, elle ne parle à personne et tente de se fondre dans le décor depuis l’enfance. En effet, victime d’ostracisme, elle a fait le choix de ne plus se lier aux autres par peur d’être blessée d’avantage. Sa rencontre avec Kurosawa Yamato va l’aider à se prendre en main pour avancer d’un pas assuré vers l’âge adulte. La route est longue mais petit à petit…

Série animée en 13 épisodes + 1 OAV

Ce que j’en pense:

Adaptée du shôjo manga éponyme de Hazuki Kanae, actuellement en cours au japon, cet anime reprend avec soin les premiers volumes de la série. Même si le trait du manga est plus fin, plus délicat, il faut reconnaître que le design se rapproche beaucoup de l’original notamment sur la longueur et la maigreur des personnages. Les couleurs choisies sont douces et rendent justice à l’histoire; la musique, signée Hayashi Yuzo, est délicate et parfaitement adaptée à ce type de série.

J’ai été très touchée par le manga (que je suis en anglais sur la toile) et quand j’ai vu qu’il en existait une adaptation je me suis pas fait priée. C’est une histoire qui au premier abord semble assez banale, une lycéenne introvertie se fait un petit ami qui est la gars le plus populaire du lycée et tous les deux vont changer en apprenant à se connaitre. Mais ce qui m’a ému ce sont les personnalités meurtries du petit groupe d’amis qui se compose sous nos yeux!

C’est un fait avéré que le collège est une période difficile, et les personnages de cet anime le confirment, certains ont subi des violences physiques, d’autres des moqueries, et d’autres encore ont été rejeté mais tous arrivent au lycée avec ce mal-être, cette peur de souffrir encore et toujours alors ils mettent en place une protection autour d’eux, repoussant leurs pairs ou donnant une image d’eux qui plaira. Mais lorsqu’ils décident de s’accepter tels qu’ils sont réellement et de ne plus se cacher, ils se sentent libérer d’un poids et peuvent réapprendre à s’aimer, à avoir confiance en l’amitié mais surtout en eux! Ils ressortent peu à peu plus fort, ils grandissent pour devenir des futurs adultes heureux et épanouis.

Une très belle série positive qui donne envie de se libérer du carcan de la société, qui nous montre que le bonheur existe pour tous et que la roue tourne!