challenge·roman

Austenland

austenlandTitre: Coup de foudre à Austenland

Auteure: Shannon Hale

Editeurs: Charleston

256 pages

Quatrième de couverture:

Jane Hayes est une jeune New-Yorkaise en apparence tout à fait normale, mais elle a un secret: son obsession pour Mr Darcy, ou plus précisément pour Colin Firth jouant Mr Darcy dans l’adaptation de la BBC d’Orgueil et Préjugés. Résultat, sa vie amoureuse est proche du néant: aucun homme n’est à la hauteur de la comparaison!

Quand une parente lui laisse en héritage un séjour de trois semaines à Pembrook Park, un manoir anglais où les clientes fortunées vivent dans la peau des héroïnes de Jane Austen, les fantasmes de Jane deviennent un peu trop réels. Cette expérience finira-t-elle par débarasser la jeune femme de son obsession? Rencontrera-t-elle son Mr Darcy?

Ce que j’en pense:

Jane, 32 ans, célibataire et fan inconditionnelle et non-assumée de l’adaptation BBC d’Orgueil et Préjugés, et surtout du Mr Darcy interprété par Colin Firth, se voit offrir un séjour de trois semaines à Pembroke Park, en Angleterre où les conditions de vie du monde de Jane Austen sont rendues réelles dans une sorte de parc où se mêlent des femmes en attente de romance et d’aventures austeniennes et des acteurs formés à donner du rêve. Dès son arrivée Jane se voit privée de tout objet de technologie moderne (ou presque), et chargée d’une malle de robes empires, corsets et autre sous-vêtements d’époque.

Elle a d’abord du mal à trouver sa place et éprouve une sorte de manque de son monde moderne et essaie de se convaincre qu’elle n’a rien à faire à austenland, elle décide alors de se rapprocher du jardinier, Martin. Mais quand il juge que les choses deviennent compromettante pour son emploi, il la repousse et elle décide alors de se plier aux règles et de jouer le jeu tout en gardant en tête que tout cela n’est pas réel.  Avec l’idée de se débarrasser une bonne fois pour toute de son obsession, elle se rapproche de Mr Nobley, incarnation parfaite de Mr Darcy. Succombera-t-elle à Mr Nobley pour accomplir le scénario idéal dont elle a rêvé? Ou préférera-t-elle se laisser aller dans les bras de Martin qui lui offre la réalité prosaïque d’une relation sans lendemain? A jouer ainsi elle risque de s’y brûler les ailes car c’est un jeu dangereux où les sentiments sont pris en otage d’une prison dorée dans laquelle il devient de plus en plus difficile de faire le tri entre la comédie et la réalité. Et la réalité pourrait être bien différente de ce qu’elle peut imaginer…

_ C’est tout à fait naturel de confondre rêve et réalité quand on joue un rôle dans une pièce de théâtre, dit-elle pour essayer de dissiper un peu le malaise. Ils commencent à ressentir ce que leurs personnages ressentent.

Sans aucun doute la meilleure austenerie que j’ai lu à ce jour. C’est drôle, c’est rafraîchissant, c’est romantique, une merveille de roman chick-lit!

J’avais beaucoup aimé le style d’écriture de Shannon Hale découvert en section jeunesse au travers du roman Le collège des Princesses et ce fut un plaisir de le retrouver dans un roman plus léger et dans un monde, une époque que j’adore.

babelio challenge

Publicités

4 commentaires sur “Austenland

  1. Il a l’air excellent ce roman ! je le note tout de suite dans ma WL pour ne pas l’oublier car ton article me donne très envie de le lire !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s