challenge·roman jeunesse

La fille aux cheveux d’encre

cheveuxencreAuteure: Annelise Heurtier

Illustratrice: Princessse Camcam

Editeurs: Casterman Junior collection Comme la vie

Pages:77

Date de parution: Janvier 2012

 

Présentation éditeurs:

Timothée, 13 ans, n’en revient toujours pas. Chine, la mystérieuse et splendide « fille aux cheveux d’encre » de sa classe dont il est tombé fou amoureux au premier regard, s’est laissée entraîner dans une relation amicale avec lui. Chine va même, quelque temps plus tard, accepter de le laisser l’embrasser – lui, Timothée Lambert, persuadé d’être « le type le plus désespérément ordinaire de la terre » ! Grisé par ces sentiments inédits, l’adolescent découvrira pourtant que l’apparence si séduisante de Chine dissimule des fêlures secrètes, et qu’il n’est pas toujours simple de se laisser guider par les émotions que vous inspire l’être aimé…

 

Ce que j’en pense:

Un petit roman épistolaire sur l’histoire d’un premier amour à un âge où l’on se cherche encore, où l’on ne se connait pas vraiment.

Timothée manque cruellement de confiance en lui et pense manquer d’intérêt. Il tombe amoureux de Chine au premier regard et ne comprend pas qu’une fille si parfaite puisse s’intéresser à lui. Mais sous ces allures de miss parfaite, Chine cache un cœur blessé par l’absence de ses parents, elle ment, vole, on comprend rapidement qu’elle ne cherche qu’à attirer l’attention sur elle.

Une histoire bien écrite sur les valeurs et les qualités de chacun, sur fond de romance collégienne.

challenge

vidéo

Cinéma – Un week-end à Paris

weekendparisRéalisateur: Roger Mitchell

Acteurs: Jim Broadbent, Lindsay Ducan, Jeff Goldblum

Format: 1h33

Date de sortie: 5 mars 2014

Synopsis (allociné):

Un couple anglais vient à Paris fêter leurs trente ans de mariage. Ils redécouvrent la ville, mais aussi l’humour, la fantaisie, et le plaisir d’être ensemble.

Ce que j’en pense:

J’avais besoin d’une sortie cinéma pour me détendre, la bande annonce d’Un week-end à Paris m’ayant amusé voir parfois fait rire je pensais aller voir une bonne comédie britannique, j’adore le cinéma anglais, avec Jim Broadbent, que j’aime beaucoup, en acteur principal. Il s’agit en effet d’une comédie, mais plus précisément d’une comédie dramatique.

Jim et Meg Burrows viennent passer un week-end à Paris pour leur trentième anniversaire de mariage, histoire de revivre leur lune de miel. Organisé par Jim, on sent de suite que Meg n’est pas ravi de la façon dont il a procédé et elle reprend vite les choses en main, à grands coups de billet d’euros. Ce petit voyage, plus que touristique, est surtout l’occasion pour eux de faire le point sur leur vie en tant que couple mais aussi en tant qu’individus. Leur vie convient-elle réellement à leurs aspirations? Leur amour est-il encore assez fort pour qu’ils poursuivent leur chemin ensemble? N’est-il pas temps d’amorcer un virage et repartir sur de nouvelles bases? J’ai aimé ces deux héros attachants, drôles et passionnés, le duo Broadbent – Ducan détonne au travers de dialogues à l’humour grinçant, limite cynique. Bande son agréable, petite ballade touristique de Paris fort sympathique, une réalisation soignée.

Un bon film, un peu trop modéré peut-être, mais touchant et sincère. Un film où il est question de l’évolution des sentiments au fil des années et des aléas de la vie familiale. Une histoire d’amour tout simplement.