challenge·ebook·roman

Nord et Sud

nordsudTitre original: North and South

Auteure: Elizabeth Gaskell

Editeurs: Fayard

Format: kindle (1259 KB – 512 pages)

Date de sortie: 2 novembre 2005

Prix: 8€99

 

Présentation éditeurs:

C’est le choc de deux Angleterre que le roman nous invite à découvrir : le Sud, paisible, rural et conservateur, et le Nord, industriel, énergique et âpre. Entre les deux, la figure de l’héroïne, la jeune et belle Margaret Hale. Après un long séjour à Londres chez sa tante, elle regagne le presbytère familial dans un village du sud de l’Angleterre. Peu après son retour, son père renonce à l’Église et déracine sa famille pour s’installer dans une ville du Nord. Margaret va devoir s’adapter à une nouvelle vie en découvrant le monde industriel avec ses grèves, sa brutalité et sa cruauté. Sa conscience sociale s’éveille à travers les liens qu’elle tisse avec certains ouvriers des filatures locales, et les rapports difficiles qui l’opposent à leur patron, John Thornton.

Ce que j’en pense:

Cela faisait longtemps que Nord et Sud était sur ma kindle. Dans ma quête de romans et adaptations autour de Jane Austen, j’étais tombée sur la série tv BBC adaptant ce roman; très touchée je m’étais ensuite procurée l’oeuvre originale mais n’avais jamais eu le courage de me lancer. C’est désormais chose faite.

J’avoue qu’au départ le côté industriel me rebutait assez, et je craignais vraiment de ne pas accrocher mais l’écriture est si belle, si fluide, que je me suis laissé happée par les mots d’Elizabeth Gaskell et la force de ses personnages.

Margaret est une jeune femme au caractère bien trempé qui porte sa famille à bout de bras, véritable soutient pour un père de peu de caractère et pour une mère à la santé fragile, elle ne se laisse pas facilement abattre. Mais c’est aussi une femme fière (en apparence du moins), qui arrive à Milton (ville fictive inspirée par Manchester) pleine de préjugés sur l’industrie. Pourtant peu à peu elle développe une conscience sociale, tisse des liens avec des ouvriers, plus qu’avec leur patron, réduisant la barrière sociale entre deux mondes que tout oppose en dehors de le filature où ils travaillent. John Thornton, son pendant masculin, est le patron d’une filature; au départ il est tellement fier, froid, désagréable que je craignais ne pas m’y attacher et pourtant au fil des pages, on découvre ses souffrances, ses questionnements, son caractère et il devient un personnage vraiment attachant. Tout comme Higgins ou Mr Bell, personnages secondaires importants dans la vie des deux héros.

Outre la romance sincère et profonde qui se tisse au travers des pages, Elizabeth Gaskell dépeint la vie industrielle avec un talent indéniable, il aborde des thèmes comme les grèves, les syndicats, les conflits entre salariés et patrons, mêlant habilement des passages difficiles, la pauvreté, la douleur, la mort, à des passages plus légers emplis d’humour. Nord et Sud est une véritable critique de la société victorienne et du système creusant l’écart entre les classes sociales au travers de conflits dont les deux parties restent sourdes à l’autre.

Un classique d’une grande qualité que je recommande à tous.

Egalement lu dans le cadre des challenges: ABC Babelio et Pavés

challengepavésbabelio challenge

 

Publicités

6 commentaires sur “Nord et Sud

      1. Maman adore lire ! Et elle nous a toujours dit qu’elle n’avait besoin de rien en particulier mais que les livres ma foi… Donc là je viens de trouver quelque chose qui saura la combler 😉

  1. Je pense que ce roman me plairait fortement ! Le style que tu dépeint, réussissant à nous entraîner même lors de passages plus difficiles, est vraiment le signe d’un talent !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s