challenge·roman ado·roman jeunesse

Mamie passe le Bac

mamiebacAuteure: Gwladys Constant

Editeur: Oskar

Collection: La vie

Pages: 172

Date de sortie: octobre 2013

Prix: 13€95

Quatrième de couverture:

Maëlys entre en première cette année et espère mener une petite vie tranquille. Mais rien n’est moins sûr, car sa grand-mère semble avoir perdu la tête! Voilà qu’à l’âge de 76 ans, elle décide de passer son bac de français, comme elle, et lui file la honte en s’affichant dans SON lycée. Si on ajoute à ça une mère qui fait le buzz en racontant sur son blog tous ses petits secrets de ère célibataire, pas étonnant que Maëlys ait la rage: la guerre des mots est déclarée!

Ce que j’en pense:

Trois générations, trois femmes: Mady a 74 ans, pleine de vie et pétillante, elle a décidé de passer les épreuves anticipées du bac. Véritable révolution dans sa vie, elle va découvrir les études, internet, le lycée et tout cela va lui apporter beaucoup. Magalie, sa fille, vit sur l’échec de son mariage, a un job alimentaire, et remporte un franc succès sur la blogosphère où elle raconte sa vie avec humour et légèreté, sans prise de tête. Maëlys a 17 ans, lycéenne de son état, adolescente désagréable, qui en veut à sa mère de ne pas avoir su garder son père, à qui elle en veut de l’avoir abandonné et surtout est super fâchée après sa grand-mère qui ne peut qu’avoir perdu la tête puisqu’elle veut passer le bac!

Ecrit comme un roman épistolaire tout à fait dans l’air du temps, on y trouve des lettres manuscrites, des email, des échanges de sms, des discussions sur facebook, des post-it laissés sur la table, des petits mots laissés dans la marge d’un cahier, des cartes postales, des billets de blog et le traditionnel journal intime, avec tout ce que ça implique en terme de langage, du plus français au plus illisible langage sms.

J’ai adoré ce roman frais et léger; les personnages de Mady et Magalie sont touchants, drôles mais j’ai trouvé l’héroïne, Maëlys, détestable, son manque de respect et son égoïsme transpirait dans toutes ses mots, l’adolescente dans toute sa splendeur! L’auteure a su tirer avantage des différents moyens de communication et de façons de s’exprimer pour clairement distinguer ses personnages. La difficulté des relations mère-fille mise en avant me parait très réaliste, de même que les relations entre parents divorcés, jeunes entre eux etc. Gwladys Constant a une plume agréable et moderne, très accessible et dynamique.

Un petit roman vraiment agréable et divertissant.

challenge

babelio 20142015

7 réflexions au sujet de « Mamie passe le Bac »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s