vidéo

If I Stay

resteRéalisateur: R.J. Cutler

Casting: Chloë Moretz, Jamie Blackley…

Genre: Drame

Format: 1h46

Date de sortie cinéma: 17 septembre 2014

 

 

Synopsis (allociné):

En un seul moment, tout peut changer. Mia, 17 ans, n’a aucun souvenir de l’accident : elle arrive uniquement à se rappeler avoir roulé le long de la route enneigée de l’Oregon avec sa famille. Puis, en un clin d’oeil, elle se retrouve observant son propre corps dévasté … L’adolescente sera tiraillée entre l’envie de rejoindre ses parents dans l’au-delà et celle de se réveiller et de retrouver son petit ami et ses proches…

Ce que j’en pense:

Adaptation du roman éponyme de Gayle Forman que j’avais trouvé assez moyen, If I stay est un drame poignant sur la volonté de vivre quand on a perdu tout ceux qu’on aime.

Réalisation soignée, esthétique agréable, et bande son de qualité pour ce film qui réunit un casting intéressant (quoi que j’ai vraiment du mal avec Chloë Moretz) et touchant.

stay

Le film m’a plu d’avantage que le livre, m’a bien plu touché (la déclaration du grand-père à sa petite-fille dans le coma m’a bouleversé). J’ai passé un bon moment devant ma télé, agréablement bersée par la musique mélangeant les genres classique et punk rock.

Ma note: 7/10 (si la musique ne m’avait pas autant touché, j’aurais mis 6)

roman jeunesse

Supermoyen

supermoyenAuteure: Susie Morgenstern

Ilustratrice: Claude K. Dubois

Editeur: L’école des loisirs

Collection: Mouche

Pages: 67

Date de parution: mars 2011

 

Quatrième de couverture:

Alexandre est moyen. Supermoyen. A l’école, à la maison, avec ses amis ou avec sa famille, il ne se distingue en rien. Et cela pourrait continuer comme ça, jusqu’à la saint-glinglin… Mais Alexandre n’est pas satisfait, il vourait vraiment se situer un petit peu au-dessus de la moyenne. Un jour, une CHOSE arrive dans son appartement, offerte par son parrain. La CHOSE a un clavier noir et blanc, pèse trois cent cinquante kilos et ne partira plus. Grâce à elle, la vie d’Alexandre va changer…

Ce que j’en pense:

Alexandre est un enfant qui se situe dans la moyenne sur bien des points: la taille, le niveau scolaire, les bétises… il aimerait pourtant trouver quelque chose pour se distinguer, pour sortir de cette moyenne et de se rapprocher du haut de l’échelle. Le jour où il découvre le piano, un nouveau monde s’ouvre à lui, il redécouvre le plaisir de vivre et d’apprendre, il s’améliore.

Susie Morgenstern signe un titre sympathique où bon nombre d’enfants pourront se retrouver, même si tous n’auront pas la chance de trouver leur chemin. Au travers d’une histoire et d’un texte accessible aux jeunes lecteurs dès 7/8 ans, elle rappelle que nous sommes tous différents, tous uniques, mais que nous avons tous notre place quelque part, tous un domaine dans lequel nous sommes doués… Bien sûr ça n’apporte aucune réponses mais quand on se sent différent, à sa place nulle part, Supermoyen peut au moins nous rassurer et nous encourager à chercher la place qui nous revient!