tag

TAG Problèmes de lecteur

Pauline m’a tagué  et je m’y colle. Si vous avez envie de le faire, et bien allez-y, je tague tous ceux qui le souhaitent 😀

351241-admin

1/ Tu as 20000 livres dans ta PAL. Comment décides-tu de ta prochaine lecture?

Un peu au hasard… à moins d’avoir un délai précis (emprunt médiathèque, masse critique…) je me laisse porter et je prends le livre qui me tend le plus les bras.

2/ Tu as lu la moitié d’un livre et tu ne l’aimes pas. Tu abandonnes ou tu continues?

Ca dépend. Parfois je n’accroche pas mais je me dis que ça peut venir et j’ai espoir que le vent tourne avant la fin… je suis souvent déçue! Je n’abandonne que si vraiment je n’ai rien lu de positif dans un livre.

3/ Les couvertures d’une saga/séries que tu aimes ne se ressemblent pas… comment tu gères ça?

Je fais avec tout simplement. Ca ne me pose pas de problème passé la surprise de la découverte.

4/ Tout le monde aime un livre que toi tu n’aimes pas. A qui en parles-tu du coup?

Je ne parle lecture avec personne en général sauf ma moitié qui lit très peu. Je donne mon avis ici, sur mon blog, et ça ne va pas plus loin.

5/ Tu es en train de lire dans un lieu public et tu sens que tu vas pleurer. Qu’est-ce que tu fais?

Je laisse venir. Je ne refoule pas mes émotions en public, si elles me viennent naturellement, je les laisse s’exprimer. Si les gens sont gênés, ils se détourneront… Mais je lis si peu en public que ça ne m’arrive pas souvent 😀

6/ La suite d’un livre que tu aimes vient de sortir mais tu as oublié pas mal de choses. Que fais-tu? Tu relis le précédent? Tu trouves un synopsis bien spoilant? Tu pleures de frustration?

Non rien de tout ça. Déjà je lis peu de séries et pour celles que j’ai lu il y a toujours des rappels sur ce qui a pu se passer dans les volumes précédent.

7/ Tu ne veux pas prêter tes livres. Comment dis-tu non gentiment si on te pose la question?

La question ne se pose pas puisqu’on ne me le demande jamais. Il m’arrive de prêter un album à l’école des enfants mais je sais qu’il reviendra en l’état donc je ne dis jamais non.

8/ Tu as choisi et reposé cinq livres le mois passé. Comment gères-tu ta panne lecture?

Ca m’arrive rarement mais si besoin je sors Harry Potter qui me remotive toujours.

9/ Il y a tellement de nouveaux livres que tu rêves d’acheter. Combien en achètes-tu réellement?

Assez peu mais la quantité évolue au fil des mois. Par exemple je ne me suis rien achetée ce mois-ci et j’ai choisi de faire avec ce que j’ai dans ma PAL (papier ou ebook)…

10/ Après les avoir achetés, combien de temps restent-ils dans ta PAL avant que tu ne les lises?

Ca dépend, certains n’ont pas le temps d’y entrer, je les commence aussitôt achetés, d’autres y restent des années et certains en sortent pour être revendus en occasion sans jamais avoir été lus.

575415_sharf_rubashka_kniga_sneg_zima_zolotyie-glaza_bely_4910x2893_(www.GdeFon.ru)

BD/manga

Les carnets de Cerise – 2 – Le livre d’Hector

cerise2Auteur: Joris Chamblain

Illustratrice: Aurélie Neyret

Editeur: Soleil

Collection: Métamorphose

Pages: 80

Date de sortie:  novembre 2013

 

Présentation éditeur:

Cerise est une petite fille âgée de onze ans, qui vit seule avec sa mère. Elle rêve de devenir romancière, et a même déjà commencé à écrire ses carnets !
Son sujet favori : les gens, et plus particulièrement, les adultes. Ils sont si compliqués qu’elle souhaiterait mieux les comprendre. Elle adore les observer pour tenter de deviner quels secrets ils dissimulent…
Prenez Élisabeth… toutes les semaines, depuis vingt ans, cette vieille dame emprunte le même livre à la bibliothèque. Pourquoi ? Que contient-il de si important pour elle ? Quel secret cache-t-il qu’ elle n’aurait toujours pas découvert ?

Ce que j’en pense:

On retrouve Cerise et ses deux amies pendant les vacances d’été. Alors que Cerise a trouvé un nouveau mystère à résoudre, elle fait la douloureuse expérience de la solitude, rejettée par ses proches qui lui reprochent son égoïsme.

cerise2b

 

J’ai été très touché par ce deuxième volet où l’on tente de comprendre pourquoi Cerise est prête à risquer de perdre ses amis, pour aider une parfaite inconnue. Mais en même temps sa bonté et sa générosité sont touchantes, sa maladresse émotionnelle bouleversante. Cerise aime que les gens soient heureux mais a peut-être tendance à oublier son propre bonheur. J’ai préféré ce volume au premier, l’histoire d’Elizabeth m’a beaucoup touché, une histoire d’amour profonde, sincère, bouleversante.

cerise2a

 

Joris Chamblain a su imaginer une héroïne attachante et ses aventures remplies d’émotions sont justes, amusantes et touchantes. Au dessin, Aurélie Neyret donne vie à Cerise et ses amis avec finesse et réalisme. Les couleurs estivales font ressortir la chaleur des émotions ressenties au fil des pages.

Le livre d’Hector est une totale réussite!

album

Un cadeau mystérieux

cadeauAuteure:  Laury Blavoet

Illustratrice: Magali Attiogbé

Editeur: Circonflexe

Collection: Albums

Pages: 32

Date de publication: octobre 2013

 

Qautrième de couverture:

À l’ombre de l’arbre à palabre, Papa Dialy aime raconter les histoires de sa vie et de ses aïeuls, l’histoire de l’Afrique. Le vieux griot, à présent usé et fatigué, décide de confier un mystérieux cadeau à son fils, Lamine, qui va bientôt quitter le continent.
Pour y parvenir, Papa Dialy peut compter sur les animaux de la savane qui uniront leurs forces dans cette course. Arriveront-ils à temps pour transmettre le cadeau à Lamine avant son départ ?

Ce que j’en pense:

Enorme coup de coeur familial pour ce magnifique album de Laury Blavoet où sont mis en avant l’héritage et la transmission. Une très belle histoire africaine où l’enfant découvre la richesse d’un peuple où la transmission se fait encore par le langage.

HD_cadeau_2

Illustrée avec originalité par Magali Attiogbé, le lecteur parcours la savane où une véritable chaine de l’amitié se crée parmis les animaux pour amener un cadeau mystérieux de Papa Dialy à son fils Amine qui quitte le pays.

Un grand merci aux éditions Circonflexe pour ce cadeau mystérieux remporté lors du concours pour leur vingt-cinq ans.

 

Blog de Magali Attiogbé

ebook

La saga des Bedwyn – 1 – Un mariage en blanc

bedwyn1Titre vo: Slightly Married

Auteure: Mary Balogh

Traductrice: Marie-Noëlle Tranchart

Editeur: J’ai lu

Collection: Aventures & Passions

Formet ebook: 1152kb (375 pages)

 

Présentation éditeur:

Le colonel Aidan Bedwyn a juré de protéger la sœur d’un soldat mourant envers qui il avait une lourde dette. De retour en Angleterre, il découvre que Mlle Eve Morris vit entourée d’orphelins et de pauvres gens que son bon cœur lui a dicté de recueillir, et surtout elle est sur le point d’être chassée de chez elle. Fidèle à sa promesse, Aidan lui propose un mariage blanc qui les mettra à l’abri du besoin, elle et son insolite smala. Terrible mésalliance pour cet aristocrate orgueilleux, qui va maintenant devoir présenter cette petite campagnarde à sa très snob famille…

Ce que j’en pense:

Toujours en quête de lecture légère et détente, j’ai découvert La saga des Bedwyn qui bien qu’assez répétitive dans la construction des différents volumes, est vraiment passionnante. Chaque volume nous permet de suivre un des membres de la famille Bedwyn, une fratrie de six personnes aux caractères multiples et pourtant si proches, des individus qui s’adorent malgré la froideur qu’ils sont capables d’afficher les uns envers les autres.

Dans ce premier volume, on assiste à la rencontre d’Eve Morris et d’Aidan Bedwyn, frère cadet des Bedwyn. Ce dernier, colonel de l’armée britannique, promet à un mourrant, à qui il doit d’être encore en vie, de prévenir sa soeur et de prendre soin d’elle. Sa droiture, son orgueil et sa fierté lui imposent de respecter cette promesse et c’est ainsi qu’il propose un mariage de convenance à la jeune femme afin de les mettre à l’abri, elle et les autres habitants de son manoir. Eve est une jeune femme droite et aimante, elle vit entouré de rebus de la société à qui elle propose le gîte, le couvert et un travail mais surtout amitié et amour: sa famille se compose donc d’orphelins, d’une mère célibataire, d’une femme ayant fait de la prison, d’un simpe d’esprit et autres.

Une fois le mariage proclamé, Aidan rentre chez lui et promet à la jeune femme de ne plus jamais l’importuner. C’est sans compter sur l’ainé de la famille, le duc de Bewcastle, qui compte bien intégrer Eve à sa famille et la présenter à la Reine comme il se doit pour toutes aristocrates, avant de la présenter à Londres. D’abord réticents à ces retrouvailles forcées, Aidan et Eve vont apprendre à se connaître et à s’apprécier. Et c’est ensemble, entourés par la famille snob d’Aidan qu’ils vont affronter des problèmes liés à l’héritage d’Eve qui, sans mariage de cette dernière, aurait dû revenir à un cousin aussi cruel que pédant.

J’ai beaucoup aimé découvrir les premiers membres de la famille Bedwyn, l’auteure a sû créer des personnages intéressants, avec du caractère. Pas de vierge effarouchée, ni de séducteur invétéré, on assiste à la formation d’un couple qui apprend à se connaître, vivre ensemble, qui succombe au désir avant même de reconnaître que des sentiments plus profond sont en train de naitre.

Les personnages secondaires ne sont pas en reste, au contraire ils sont même au coeur de l’histoire et Mary Balogh a pris le temps de nous les présenter pour qu’on s’y attache autant qu’aux protagonistes. Ils apportent douceur au récit mais aussi à Aidan, qui devient très tendre à leur contact, plus léger et heureux. Les autres membres de la famille Bedwyn sont également très intéressants, j’aime beaucoup leur humour qui contraste avec leur orgueil aristocratique.

L’histoire est bien amenée et développée, ce fut donc avec plaisir que j’ai dévoré ce titre avant de me plonger dans la suite.