ebook

La saga des Bedwyn – 2 – Rêve Eveillé

bedwyn2Titre vo: Slightly Wicked

Auteure: Mary Balogh

Traductrice: Marie-Noëlle Tranchart

Editeur: J’ai Lu

Collection: Aventures & Passions

Format ebook: 984kb (376 pages)

 

Présentation éditeur:

Dans la diligence qui l’emmène chez sa tante, la sage Judith échappe à son avenir tout tracé de parente pauvre en rêvant qu’elle est enlevée par un bandit de grand chemin. Or, la voiture verse dans le fossé et Judith est sauvée par un beau cavalier qui dit s’appeler Ralf. Grisée par l’aventure, elle se prétend actrice et, lors d’une nuit d’ivresse, s’abandonne dans ses bras. Puis la réalité reprend son cours. Parvenue chez sa tante, Judith fait la connaissance du fiancé de sa cousine. Un certain lord Rannulf Bedwyn qu’elle reconnaît au premier regard…

Ce que j’en pense:

Judith est une jeune femme dont la famille se sépare par soucis financier. Sa tante a proposé de l’accueillir comme dame de compagnie de sa grand-mère. Préparée au destin de ses femmes qui font figure de domestique non rémunérée, Judith s’attend à une vie de solitude, condamnée à devenir une vieille fille qui ne vivra que de la charité de son oncle. Lorsque la diligence qui la conduit est accidentée, elle fait la connaissance de Rannulf Bedwyn. Chacun choisi de donner à l’autre une fausse identité. Judith entre dans la peau d’une actrice et se laisse séduire par le jeune homme avec qui elle passe une nuit de plaisir, se permettant de vivre un rêve avant de vivre une vie morose. Après avoir pris la fuite, qu’elle n’est pas sa surprise de retrouver Rannulf comme prétendant de sa cousine…

Rannulf Bedwyn est le plus jeune des garçons de sa fratrie, celui qui a donc le moins de chance d’hériter du duché Bewcastle. Sa grand-mère, pour qui il a une grande affection, en a fait son héritier. Malade, elle souhaite le voir marié et père avant de partir et c’est afin de lui proposer une union qu’elle le fait venir à lui. Rannulf est probablement le plus discret des Bedwyn, au sens où il apparait très peu dans la saga, contrairement à ses frères et soeurs. Pourtant c’est un jeune homme agréable, au bon coeur et son humour n’a d’égal que sa droiture. Comme tous les Bedwyn il est fier et orgueilleux, il a cette arrogance aristocratique mais sous ses apparences se cache un homme généreux qui souhaite avant tout faire plaisir à sa grand-mère. Sa passion pour Judith va bien au delà d’un désir charnel, il la respecte et l’a prend sous son aile, conscient de l’avidité des hommes à son égard, il craint pour sa sécurité et son honneur.

Dans ce deuxième volume il est question de valeurs sociales et morales, de préjugés liés à la beauté physique et au métier d’actrice, comparées aux prostituées dans l’Angleterre du dix-huit siècle. Il s’agit presque d’une quête d’identité autour de laquelle les deux amoureux doivent faire face à leurs sentiments avant d’oser affronter la société.

Bien que répétitif dans sa construction, manquant parfois de crédibilité, Rêve Eveillé est un roman où les émotions sont mises à l’épreuve d’une société fermée, où les apparences, souvent trompeuses, ont plus de poids que la meilleure des défenses. Rannulf et Judith m’ont touché dans leur prise d’indépendance et de responsabilités. Un couple agréable dans une saga toujours aussi sympatique où l’honneur est la plus grande des richesses.

album

Préférerais-tu…

woulduratherTitre vo: Would you rather…

Auteur/Illustrateur: John Burningham

Traductrice: Elisabeth Duval

Editeur: Kaléidoscope

Pages: 30

 

Quatrième de couverture:

Que préférerais-tu ? Qu’un éléphant boive l’eau de ton bain, qu’un hippopotame dorme dans ton lit ou qu’un cochon enfile tes vêtements ? Aider une sorcière à remuer sa potion ou le père Noël à faire sa distribution ? Un album en forme de questions surprenantes, plein de drôlerie, d’émotion, de poésie et d’imagination, à partager entre amis ou à méditer dans ton lit.

Ce que j’en pense:

Remporté sur le compte Facebook  des éditions Kaléidoscope au « concours Calendrier de l’Avent », ce bel album est une jolie découverte qui a beaucoup plu à mes filles qui l’ont trouvé très drôle.

P1160158

 

A chaque double page la question « préfèrerais-tu… » est posée, question à laquelle sont proposées plusieurs réponses mises en images. Des questions/réponses complètement loufoques et improbables qui apportent une touche d’humour inévitable.

P1160159

 

Le dessin de Burningham est emprunt d’une nostalgie certaine donnant un petit côté intemporel à cet album qui ne manque pas de charme.