ebook

La saga des Bedwyn – 6 – Le mystérieux Duc de Bewcastle

bedwyn6Titre vo:  Slightly Dangerous

Auteure: Mary Balogh

Traductrice: Marie-Noëlle Tranchart

Editeur: J’ai Lu

Collection: Aventures & Passions

Format ebook: 644 kb (311 pages)

 

Présentation éditeur:

L’arrogant duc de Bewcastle ne côtoie que la société la plus raffinée. Aussi prend-il pour une domestique maladroite la brunette mal fagotée qui vient de l’asperger de citronnade. En réalité, il s’agit de Christine Derrick, une jeune veuve aussi gaffeuse qu’impertinente.
D’abord agacé, Wulfric est vite séduit par sa joie de vivre. Sans détour, il lui propose de devenir son protecteur, certain de sa réponse. Aucune femme sensée ne déclinerait une proposition si mirifique. Mais Christine n’est pas comme les autres : elle veut un mari qui ait un coeur…

Ce que j’en pense:

Christine est une jeune femme maladroite et gaffeuse de naissance roturière. Veuve depuis deux ans, elle était mariée au frère d’un vicomte, Oscar, un homme peu sûr de lui et extrêmement jaloux qui a transformé un mariage d’amour en une prison dorée où la jeune femme, accusée de flirter avec tous les hommes, en était réduite à ne plus avoir le droit de parler ou danser avec une personne de sexe masculin. Après la mort d’Oscar, Christine a préféré revenir vivre avec sa mère et sa soeur dans le cottage familial, reprenant une vie simple où sa conduite ne serait pas constament blamée.

Invitée par une amie à passer quelques jours avec quelques autres personnes de la bonne société, elle fait la rencontre du duc de Bewcastle. Solitaire, taciturne et plein de cette arrogance aristocratique qui le caractérise, Wilfric Bedwyn la prend tout d’abord pour une domestique et lorsqu’il découvre qui elle est vraiment, ne peut s’empêcher d’être surpris par son manque de convenance et son caractère enjouée et libre. Malgré tout son intérêt pour la dame ne fait que s’accroitre et il lui fait alors une proposition plutôt indécente qu’elle refuse, le blamant de se montrer si froid et sans coeur…

Un final très réussi pour la saga des Bedwyn! On découvre enfin l’ainé de la famille, le mystérieux duc de Bewcastle. L’histoire n’est pas des plus originale et j’ai rarement vu un couple aussi mal assorti mais il faut reconnaître que Christine et Wilfric sont des extrêmes intéressants qui se rapprochent par leurs différences et leur caractère. Petit coup de coeur pour ce volume qui nous permet de lever le voile et de découvrir que Wilfric est un homme aussi tendre et affectueux qu’un autre sous le roc des apparences. Un véritable plaisir!

ebook

La saga des Bedwyn – 5 – L’inconnu de la forêt

bedwyn5Titre vo: Slightly Sinful

Auteure: Mary Balogh

Traductrice: Marie-Noëlle Tranchart

Editeur: J’ai Lu

Collection: Aventures & Passions

Format ebook: 1235kb (376pages)

 

Présentation éditeur:

Blessé à la bataille de Waterloo, Alleyne Bedwyn reprend conscience dans un bordel de Bruxelles, incapable de se rappeler qui il est. Il tombe sous le charme de celle à qui il doit la vie, Rachel, une jeune Anglaise en perdition recueillie par quatre prostituées au grand coeur. Or, celles-ci viennent de se faire dérober toutes leurs économies. Pour leur venir en aide, Rachel est prête à utiliser sa fortune personnelle. Seul souci : son oncle ne la lui remettra que si elle se marie. Alleyne lui propose donc de se faire passer pour son époux. Et les voici en route pour Londres, accompagnés des quatre belles de nuit déguisées en dames du monde…

Ce que j’en pense:

Dans ce cinquième volume, on se retrouve à nouveau en Belgique. La bataille de Waterloo vient d’avoir lieu et Alleyne Bedwyn repart vers Bruxelles avec une importante missive militaire à transmettre. Sur le chemin il se prend une balle et gravement blessé il se réfugie avec peine dans la forêt de Soignes, non loin de la porte de Namur où l’attend sa jeune soeur. Il fait une violente chute et perd connaissance. C’est là que Rachel, jeune anglaise, aidée par un soldat, va lui porter secours et l’emmener là où elle vit, un bordel où « travaille » quatre femmes dont son ancienne gouvernante. Lorsqu’il reprend connaissance, Alleyne a perdu la mémoire, conscient d’être dans un bordel il se laisse convaincre par Rachel qu’elle est aussi prostituée que les autres résidentes et ne découvre le pot-aux-roses qu’en lui prenant (avec l’accord de la jeune femme) sa virginité.

Pas pressé de retrouver ses origines perdues, Alleyne propose d’accompagner la petite troupe en Angleterre à la recherche d’un faux pasteur qui leur a volé toutes leurs économies. Mais avant cela ils doivent se rendre chez l’oncle de Rachel afin d’y récupérer son héritage, et pour ce faire, Alleyne et Rachel se feront passer pour un couple de jeunes mariés.

J’attendais l’histoire d’Alleyne avec impatience, c’est un jeune homme impétueux et drôle qui apparait dans chaque volume et apporte beaucoup de fraicheur et de légéreté à sa famille. Mais j’ai été bien déçu par l’histoire qui l’entoure. Les personnages m’ont apru incipide, même Rachel n’a pas su me toucher. Autant j’ai aimé le fait qu’il aie besoin de perdre la mémoire pour se trouver réellement, autant l’histoire des prostitués qui s’insèrent dans la bonne société comme si de rien n’était, m’a semblé incohérente et improbable. Une petite déception donc pour ce volume qui ne m’a pas transporté.

 

challenge·ebook

La saga des Bedwyn – 4 – L’amour ou la guerre

bedwyn4Titre vo: Slightly Tempted

Auteure: Mary Balogh

Traductrice: Marie-Noëlle Tranchart

Editeur: J’ai Lu

Collection: Aventures & Passions

Format ebook: 668kb (382pages)

 

Présentation éditeur:

Gervase Ashford tombe sous le charme de la belle Morgan. Lorsqu’il apprend qu’elle appartient à la famille Bedwyn, il y voit une occasion de se venger de l’homme responsable de son exil.

Ce que j’en pense:

Morgan Bedwyn, dix-huit ans, est la benjamine de la famille. Elle fait ses débuts à Bruxelles où la vie s’écoule tranquillement entre les soirées et les bals. Mais sous cette apparente tranquilité, des tensions politiques couvent et c’est sur fond de bataille de Waterloo que l’on découvre la force de caractère de la jeune fille, intelligente et généreuse. Soutenue par l’amitié et la passion de Gervase Ashford, comte de Rosthorn, Morgan décide de rester à Bruxelles sans chaperon afin d’y attendre son frère, Alleyne, disparu en mission au front. Quand l’annonce de la disparition de ce dernier surgit, Morgan décide de rejondre sa famille en Angleterre, au côté de Gervase, s’exposant aux pires rumeurs par manquement aux convenances. Pour celui-ci, bien qu’il y voit l’occasion de s’y venger de l’ainé Bedwyn à qui il doit son exil, l’opération prend une autre ampleur lorsqu’il découvre qu’il aime réllement la jeune fille qui a su le toucher par son bon coeur.

Après une première moitié placé sous les tensions et guerres napoléoniennes, la deuxième partie prend un tournant plus romantique, dont la seule ombre est la disparition d’Alleyne Bedwyn. Confrontée à la réalité d’une vengeance orchestrée par Gervase sur son ainé, Morgan le coeur brisé décide de se venger à son tour, acceptant un mariage avec Gervase dans le seul but de le quitter et de lui briser le coeur en annulant le mariage à la dernière minute. Mais ce rapprochement ira à l’encontre de sa colère et éveillera des sentiments plus purs et plus fort les mettant face à une destin bien plus agréable.

Petit coup de coeur pour ce volume quatre dont la première partie m’a plu que séduite, je suis tombée sous la charme des personnages dont la trame historique et tragique a su montrer montrer la profondeur de leurs émotions et sentiments. Mary Balogh signe ici un titre plus sombre et plus profond, suivant toujours le même schéma narratif mais sachant se renouveler avec une certaine finesse. A découvrir!

babelio 20142015

BD/manga

Les carnets de Cerise – 3 – Le dernier des cinq trésors

cerise3Auteur: Joris Chamblain

Illustratrice: Aurélie Neyret

Editeur: Soleil

Collection: Métamorphose

Pages: 88

Date de sortie: novembre 2014

Présentation éditeur:

Cerise est une petite fille âgée de onze ans, qui vit seule avec sa mère. Elle rêve de devenir romancière, et a même déjà commencé à écrire ses carnets ! Son sujet favori : les gens, et plus particulièrement, les adultes.
Elle adore les observer pour tenter de deviner quels secrets ils dissimulent au fond d’eux… Cette fois, elle s’intéresse à Sandra… Son atelier de reliure regorge d’ouvrages anciens. Mais il en est un qu’elle n’a jamais réparé. Pourquoi ? Savait-elle seulement qu’il était là ? Et quels sont ces cinq trésors liés à la vie de la jeune femme ? Cerise, Line et Erica vont suivre ensemble ce jeu de piste, cette enquête à tiroirs, pour tenter de rendre à Sandra ce qu’elle a perdu, il y a tant d’années…

Ce que j’en pense:

Cerise et ses amies ont bien grandi depuis leurs dernières aventures. Elles sont désormais collégiennes et se retrouvent dans l’atelier de reliure de Sandra, une jeune femme mystérieuse qui partage bien des points communs avec notre jeune héroïne. Alors qu’elle l’aide à ranger un bureau, Cerise découvre un coffret qui va les mener dans une chasse au trésor vers le passé et les souvenirs enfouis dans la mémoire de Sandra.

CarnetsCeriseT03-p01-80+Endpapers.indd

Dans ce troisième volume, Joris Chamblain nous entraine dans les souvenirs de ses protagonistes et c’est avec beaucoup d’émotions que Cerise aide Sandra a reconstituer le puzzle de sa mémoire perdu, l’entrainant vers de douloureux souvenirs et de plus heureux autour d’un père disparu bien trop tôt. L’histoire de Sandra fait écho à celle de Cerise, et l’on découvre une Cerise plus fragile que jamais. Une porte a été ouverte sur l’histoire de sa famille, permettant de découvrir une autre facette de la personnalité de Cerise.

Au dessin, Aurélie Neyret a sû faire grandir les personnages, leurs traits s’affinent, elles quittent peu à peu l’enfance pour entrer dans l’adolescence. Ici l’histoire se passe en hiver, durant la période des fêtes de fin d’année et les couleurs bleutées, froides nous font bien ressentir la fraicheur de la saison, renforcée par l’état déprimé de Sandra (et un peu aussi de Cerise) courant à cette époque de l’année.

Vivement la suite!