ebook·roman

Une nuit pour s’aimer

prébedwyn1Titre vo: One night for love

Auteure: Mary Balogh

Traductrice: Sophie Pertus

Editeur: J’ai lu

Collection: Aventures & Passions

Format ebook: 649 kb (375 pages)

Date de sortie: juillet 2014

Présentation éditeur:

Neville Wyatt s’apprête à épouser sa cousine Lauren quand il se croit victime d’une hallucination : sur le parvis de l’église vient d’apparaître la silhouette fragile d’une femme en guenilles. Lily. Neville l’a épousée au Portugal dix-huit mois plus tôt, juste avant qu’elle soit tuée sous ses yeux. Aujourd’hui, il la retrouve bien vivante ; la même et pourtant une autre, meurtrie par la violence des hommes et la déchéance. Ici, à Londres, le gouffre qui les sépare n’a jamais été plus grand. Lily est roturière, illettrée. Tandis que lui est devenu le nouveau comte de Kilbourne. Et pourtant, il l’aime toujours…

Ce que j’en pense:

Premier prequel à la saga des Bedwyn, Une nuit pour s’aimer introduit l’histoire de Lauren, future femme du premier « amoureux » de Freyja Bedwyn. Mais c’est avant tout l’histoire de Lily Doyle et de Neville Wyatt, comte de Kilbourne, qui se rencontrent au Portugal durant les guerres napoléoniennes et qui se retrouvent mariés par la force des choses mais malgré tout par amour. Mais au lendemain de la noce, Lily meurt d’une balle dans le coeur… en tout cas c’est ce que Neville croit. Pourtant dix-huit mois plus tard elle apparait dans l’église alors qu’il s’apprête à épouser Lauren. S’en suit alors des semaines difficiles où Lily doit apprendre à vivre dans un monde qu’elle ne connait pas et où elle ne trouve pas sa place. Passer de vie de fille de soldat à vie de comtesse n’est pas facile, et l’Amour ne suffit pas toujours. Par ailleurs Lily se sent observée en quasi permanence, une menace de mort se manifeste par des agressions portées par un inconnu vétu d’une cape noire. Lily pense qu’il pourrait s’agir de Lauren ou du Duc de Portrey… mais ce pourrait être une toute autre personne car bientôt il apparait que Lily est au coeur d’un secret dont elle ignore tout.

La première moitié du roman ne m’a pas emballé plus que ça, on y découvre une jeune femme forte et fragile, revenue des morts, qui tente de se reconstruire au travers de l’Amour d’un mari compréhensif, tout en ayant des difficultés d’adaptation à un monde dont elle qu’elle ne connait pas. Il n’est question que de rencontres, de dînés, de promenade dans le parc etc. Les personnages ne sont pas très attachants, Mary Balogh nous décrit leurs toilettes mais oublie un peu trop le reste ce qui les rend assez fades. Dommages car Lily et Neville semblent pourvus de belles qualités trop peu exploitées. Et puis brutalement l’histoire prend un tournant inattendu où les deux héros sont séparés et où une sorte de jeu de séduction entrecoupé de tentatives de meurtre et d’une sorte d’enquête sur le secret au coeur duquel Lily se trouve placé bien malgré elle… J’ai été plus séduite par cette deuxième moitié mais il m’a manqué un petit je ne sais quoi pour que ce roman soit une lecture pasionnante.

Pas de coup de coeur ni même de palpitation, mais cela reste une lecture sympathique dommage que les personnages ne m’aient pas transporté.

Publicités

4 commentaires sur “Une nuit pour s’aimer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s