masse critique·roman

Voyage de noces avec ma mère

nocesmèreAuteure: Véronique Sels

Editeur: calmann-lévy

Collection: Littérature française

Pages: 196

Date de sortie: 14 janvier 2015

Quatrième de couverture:

Anne, fraîchement mariée à Raphaël, choisit la côte Ouest des États-Unis et une Ford Mustang rouge décapotable pour son voyage de noces. Joyeuses perspectives pour ce duo amoureux. Mais c’est sans compter sur sa mère, en plein divorce, qu’ils embarquent avec eux, n’ayant pas le coeur de la laisser seule avec son chagrin.
Commence alors un road trip burlesque, où les personnages, une jeune mariée enceinte à bout de nerfs, une mère dispersée autant qu’envahissante et un gendre – à première vue – idéal, règlent leurs comptes, se déclarent l’amour ou la guerre, et ne cessent d’interroger les liens qui les unissent les uns aux autres. Dans ce roman, savant mélange d’épisodes hilarants et émouvants, Véronique Sels aborde avec finesse des sujets complexes et universels tels que le couple, la famille ou la relation mère-fille.

Ce que j’en pense:

Anne et Raphaël ont choisi San Francisco et la côte ouest des Etats-Unis pour leur voyage de noce atypique auquel ils convient la mère de celle-ci, fraîchement divorcée, afin qu’elle ne se sente pas trop seule. Rapidement Anne comprend son erreur et prend conscience que sa lune de miel prend des allures de simples vacances entre une mère envahissante et une fille victime. Le seul personnage « normal » de l’histoire apparait être Raphaël, le gendre idéal… du moins au premier abord.

L’histoire prend des allures de road-trip où se mêlent habilement visites touristiques et situations burlesques. Les descriptions de paysages sont réalistes et contrastent avec les évènements abracadabrants qui s’enchainent pour aboutir à un final explosif dont l’aspect décalé m’a bien fait rire.

Ô Raph, que n’as-tu fait ce geste plus tôt! Que ne sommes-nous point nés au Moyen Âge! Avant les hélicoptères et les procès aux assises! Que n’avons-nous connu ces temps bénis où l’on pouvait s’arquebuser à son aise et s’en repartir au galop en pétant sur son cheval!

Une lecture légère et très drôle qui m’a permis de passer un bon moment. Mention spéciale pour le gant de toilette!

Je remercie Babelio pour l’offre de masse critique et les éditions Calmann-Lévy pour cette lecture amusante!

massecritique

calmann

Publicités

Un commentaire sur “Voyage de noces avec ma mère

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s