vidéo

12 years of slave

12yearsslaveRéalisateur: Steve MacQueen

Casting: Chiwetel Ejiofor, Michael Fassbender, Benedict Cumberbatch, Paul Danon, Lupita Nyong’o

Genre: drame, histoire

Format: 2h13

Date de sortie cinéma: 22 janvier 2014

Synopsis (allociné):

Les États-Unis, quelques années avant la guerre de Sécession.
Solomon Northup, jeune homme noir originaire de l’État de New York, est enlevé et vendu comme esclave. Face à la cruauté d’un propriétaire de plantation de coton, Solomon se bat pour rester en vie et garder sa dignité. Douze ans plus tard, il va croiser un abolitionniste canadien et cette rencontre va changer sa vie…

Ce que j’en pense:

12 years of slave fait parti de ces films qui ne laisse pas de marbre tant le sujet qu’ils abordent touche à l’humanité dans son entier. Nous connaissons tous les négriers, ces bateaux qui transportaient des hommes de couleurs, des africains noirs, privés de leur liberté pour être vendu comme esclaves à des hommes blancs, riches propriétaires terriens cupides qui voulaient exploiter leurs terres, leurs champs de coton à bas prix. Mais saviez-vous que d’autres hommes blancs arrachaient leur liberté à leurs concitoyens, à peau noire, dans le même but: s’enrichir en vendant des esclaves? Pour ma part je l’ignorais… C’est ce que ce film met en avant!

Solomon est né libre dans l’Etat de New York où l’esclavage n’a pas cours, il vit de son violon, a une famille et une belle maison, des relations dans le beau monde. Sa vie bascule lorsqu’il se retrouve enlevé, privé de sa liberté et de son identité et, avec d’autres hommes, femmes et enfants de couleurs, il est envoyé en Louisiane où il sera vendu en tant qu’esclave. Ces personnes sont réduites à l’état de propriété, tels des animaux, on les force à travailler des heures durant sous un soleil accablant, ils subissent les humeurs de leurs maîtres qui disposent d’eux comme bon leur semble:  fouet, viol, coups sont leur quotidien… Avili, Solomon tente de rester en vie et garder un peu de dignité. Les années passent sans que nous nous en rendions compte, comme pour nous faire ressentir le poids de cette non-vie…

Steve MacQueen réalise un film poignant, adaptant le roman autobiographique de Solomon Northup qui ne doit son salut qu’à la rencontre fortuite d’un abolitionniste canadien. Porté par l’interprétation bouleversante de Chiwetel Ejiofor et la magnifique Lupita Nyong’o, mais aussi par le brillant Michael Fassbender en esclavagiste colérique et impitoyable, 12 years of slave est un véritable hymne à la liberté, à la vie!

Ma note: 9/10

Publicités

4 commentaires sur “12 years of slave

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s