ebook·roman ado / young adult

Endgame: L’appel

endgame1Titre vo: Endgame: The calling

Auteurs: James Frey & Nils Johnson-Shelton

Traducteur: Jean Esch

Editeur: Gallimard Jeunesse

Format ebook: 8927kb (544 pages)

Date de publication: octobre 2014

Présentation éditeur:

Douze jeunes élus, issus de peuples anciens. L’humanité tout entière descend de leurs lignées, choisies il y a des milliers d’années. Ils sont héritiers de la Terre. Pour la sauver, ils doivent se battre, résoudre la Grande Énigme. L’un d’eux doit y parvenir, ou bien nous sommes tous perdus. Ils ne possèdent pas de pouvoirs magiques. Ils ne sont pas immortels. Traîtrise, courage, amitié, chacun suivra son propre chemin, selon sa personnalité, ses intuitions et ses traditions. Endgame n’a ni règles ni limites. Il n’y aura qu’un seul vainqueur.

Ce que j’en pense:

Voilà un livre que j’avais très envie de découvrir depuis un moment et qui me laisse sur un sentiment assez mitigé au final.

L’histoire est intéressante, il est question d’un jeu visant à sélectionner la survie d’une partie de la population à un moment pas vraiment définis, sans doute quand la surpopulation devient problématique pour la planète. Toutefois, l’auteur fait le choix de faire tourner son histoire autours de douze jeunes et a bien du mal à leur donner leur place à chacun. Il sélectionne donc quelques « héros » et place les autres en arrière plan. Chacun a une personnalité bien définie, ils sont soit bons, soit cruels, du genre vraiment fou, assoiffés de sang, fan de tortures et j’en passe mais ils ont en commun de savoir tuer efficacement et froidement.

Le gros point faible tient dans l’écriture qui est très brute. Le texte manque de consistance, on a vraiment l’impression que l’auteur écrit un scénario (ce qui est fort probable d’ailleurs puisque les droits sont vendus à la fox en vu d’une adaptation cinéma) et l’a mis sur le marché du livre pour ado, marché lucratif, pour tâter le terrain. Un roman qui du coup se lit très rapidement, malgré ses plus de cinq cents pages, et qui ne tient pas vraiment en haleine. Dommage car il y avait matière à faire quelque chose de mieux.

Publicités

5 commentaires sur “Endgame: L’appel

  1. Dommage pour cet avis très mitigé. C’est vrai que sur la blogo les avis sont différents ! Je l’ai dans ma pal, je pense le lire fin Août ou début septembre !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s