ebook·roman

Tribulations d’une fan de Jane Austen

tribulationfan

Titre vo: Rude awakenings of a Jane Austen addict

Auteur: Laurie Viera Rigler

Traductrice:

Editeur: Milady

Collection: Central Park

Pages: 432

 

Présentation éditeur:

1813. Fille de gentilhomme anglais, Jane rêve d’une autre vie que celle d’épouse dévouée. Mais, elle était loin d’imaginer qu’elle se réveillerait un matin dans le corps d’une dénommée Courtney, au XXIe siècle. Jane va devoir s’adapter à ce monde étourdissant, où une jeune femme peut se rendre à une entrevue galante sans chaperon… Son seul point commun avec Courtney semble être la passion qu’elles vouent à Jane Austen. Jusqu’à sa rencontre avec Wes, jeune homme tout aussi troublant que celui qui lui a brisé le coeur au XIXe siècle…

Ce que j’en pense:

Tribulations d’une fan de Jane Austen est en quelque sorte le miroir des Confessions d’une fan de Jane Austen, puisque après avoir suivi l’histoire de Courtney réveillée dans le corps de Jane Mansfield au début du 19è siècle, nous suivons désormais l’histoire de Jane dans le corps de Courtney.

Passés les premiers instants où Jane se rend compte qu’elle n’est pas chez elle ni dans son corps, elle va aller de surprises en surprises en découvrant ce monde moderne dont elle ignore tout. Autant Courtney pouvait avoir une vague idée de ce qu’était la vie près de deux siècles plus tôt, autant Jane n’a absolument aucune connaissance sur notre monde qui arrive deux cent ans après le sien. Il y a bien sûr d’agréables surprises telle la découverte de nos commodités, l’emerveillement de la première douche, le confort de nos véhicules sans oublier le fait de jouir de son indépendance financière, chose complètement improbable pour une femme dans l’Angleterre de 1813… Mais il y a aussi les surprises moins agréable pour Courtney telle la longueur des jupes, le langage familier, la rapidité avec laquelle les relations homme/femme se mettent en place…

La première moitié du roman est donc une accumulation de situations plus ou moins cocasses mettant Jane dans une position inconfortable, ridicule ou d’extase totale. L’humour au premier degré est omniprésent avec plus ou moins d’efficacité. Lorsque Jane accepte son sort et prend en main sa vie au travers de celle de Courtney, les choses se calment un peu et on y trouve un peu de romantisme… maintenant ce roman a surtout pour but de faire rire ou du moins d’amuser le lecteur donc si vous cherchez une romance ce n’est pas la lecture autour du monde de Jane Austen que je recommanderai.

L’écriture reste agréable, les personnages sympathiques et l’histoire amusante. Un bon roman détente!

Publicités

6 commentaires sur “Tribulations d’une fan de Jane Austen

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s