challenge·roman

Virgin Suicides

couv27474786

 

Titre vo: The Virgin Suicide

Auteur: Jeffrey Eugenides

Traducteur: Marc Cholodenko

Editeur: J’ai Lu

Pages: 223

 

 

Quatrième de couverture:

Des adolescents amoureux s’efforcent de percer le mystère des filles Lisbon. Du haut d’une cabane nichée dans les arbres, ils passent leur temps à scruter les fenêtres de leur maison. Vingt ans plus tard, ils rassemblent des fragments de ragots et de ouï-dire, de conversations téléphoniques, de rapports de médecins et de confessions crues et tourmentées. Autant de pièces à conviction qui expliqueront peut-être les morts successives de Cecilia, Therese, Bonnie, Lux et Mary.

Ce que j’en pense:

Vingt ans après le suicide des cinq filles Lisbon, des adolescents devenus des adultes bedonnant, tentent encore de percer les mystères entourant ces jeunes filles. Rassemblant leurs souvenirs, des rapports médicaux, des confessions et autres fragments de mémoire ou de ragots, ils tentent de comprendre ce qui les a poussé à commettre l’irréparable.

virginsuicide2 VIRGINSUICIDESVO2

Difficile de lire ce roman sans penser à l’adaptation hypnotique de Sofia Coppola réalisée en 1999. Jamais un film n’aura sû saisir les mots d’un auteur avec des d’images et une bande son aussi marquantes que saisissantes. A la lecture du texte de Jeffrey Eugenides, le lecteur est transporté dans les mystères de l’adolescence de cinq jeunes filles insaisissables, qui évoluent telle une seule entité, chacun s’accordant à dire que leur ressemblance n’encourage pas à les différencier. La rigidité de leurs parents les tiennent à distance d’un monde qu’elles ne comprennent pas vraiment et qui ne les comprend pas d’avantage. Le fait divers devient un symbôle, presque un mythe, qui marquera éternellement les esprits de ceux qui auront cotoyé les filles Lisbon. Virgin Suicides est un roman initiatique unique et bouleversant au bout duquel des hommes prennent conscience de leur impuissance à sauver des jeunes filles qui n’auront pas réussi à passer à l’âge adulte.

 229491ChallengeABC20152016

Publicités

12 commentaires sur “Virgin Suicides

    1. oui j’ai aussi été très marqué par le film. Sofia Coppola a frappé fort avec ce 1er film. Le livre est du même acabit, elle l’a vraiment bien réalisé.

  1. Ce livre!!! tellement puissant… Evidemment lu à l’adolescence quand le film est sorti.
    Ce qui m’a le plus marqué, c’est la manière dont tout se détériore dans cette maison. j’ai le souvenir d’une description d’immondices qui s’emplillaient dans les escaliers… Et les parents qui vivent dans le déni absolu.

    1. oui alors que dans le film on a l’impression que la famille continue à vivre à peu près normalement, ici on a un délèbrement constant de la maison après la mort de la première fille, on peut presque comprendre pourquoi les autres choisissent de partir à leur tour… Même si finalement on ne sait jamais complètement pourquoi. C’est puissant comme tu le dis.

    1. ah? Non au contraire ça ne m’a pas gêné. Malgré les petites différences je trouve que le film transmet vraiment bien les émotions et les valeurs du livre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s