roman ado·roman jeunesse

Anne quitte son île

anne3

 

Titre vo: Anne of the Island

Auteur: Lucy Maud Montgomery

Traductrice: Hélène Rioux

Editeur: Presses de la Cité

Pages: 312

 

 

Quatrième de couverture:

Anne a toujours les cheveux roux et les yeux émeraude, mais elle n’est plus la petite fille de la Maison aux pignons verts. Elle a maintenant dix-huit ans et elle réalise enfin un vieux rêve: poursuivre des études universitaires. Elle quitte donc l’Ile-du-Prince-Edouard pour aller étudier à l’université de Redmond, en Nouvelle-Ecosse, en compagnie de son amie Priscilla, de Charlie Sloane et, surtout, de Gilbert Blythe! De nouveaux personnages attachants entrent en scène, de nouvelles amitiés se nouent, d’anciennes se transforment, d’autres s’éclipsent à tout jamais. L’amour se présente à Anne, mais saura-t-elle le reconnaître?

Ce que j’en pense:

Alors que ses amis pensent, voir organisent leur mariage, Anne laisse ses anciennes aspirations reprendre une place dans sa vie. Elle quitte donc son île pour l’université de Redmond, en Nouvelle-Ecosse où elle étudiera trois années. Trois années durant lesquels Anne va étudier, écrire, mais aussi se créer de nouvelles amitiés, et tenter de comprendre ce qu’est l’amour.

Durant ce troisième volume, Anne mûrit bien plus que dans les précédents. Elle quitte définitivement l’enfance, non sans regret, pour l’âge adulte. Après bien des péripéties et des doutes, elle va peu à peu comprendre que l’amour véritable ne correspond pas toujours à nos idéaux et qu’il peut aussi prendre la forme d’un ami ou d’un confident. Malgré tout Anne garde sa candeur et sa bonté, elle continue de rêver à un monde meilleur et à poser un regard plein d’optimisme sur le monde et les gens qui l’entourent.

Anne quitte son île marque la fin de l’enfance et le passage à l’âge adulte. L’auteur reste fidèle à son écriture et apporte toujours autant d’informations sur la vie de l’époque, sur le continent et à l’Université. C’est toujours un plaisir que de suivre Anne et ses amis…

jeterminece-que-jentreprends-2016

anne1 anne2

Défi Babélio Junior·Lecture à 2 Voix·roman jeunesse

Qui a tué Renata?

renata

 

Auteur: Naïk Feillet

Editeur: Oskar

Collection: Premier Roman

Pages: 56

 

 

 

Quatrième de couverture:

Comme chaque été, tous les cousins se retrouvent chez mamie et papi. Les rainettes, elles, ont élu domicile sur le volet de la buanderie. Chaque fois que retentit le concert des coassements, Zoé et Samy se précipitent pour observer leurs rainettes préférées. Mais un matin, c’est l’horreur: Renata, la doyenne, a été écrasée. Qui a osé la tuer? Liste des suspects, collecte d’indices, interrogatoires, Zoé et Samy mènent l’enquête!

Ce que j’en pense:

Qui a tué Rénata? est un petit roman idéal pour les jeunes lecteurs. L’histoire est courte, le texte est écrit assez gros pour permettre aux petits yeux de bien capter le vocabulaire qui reste très accessible. Bon roman pour initier les enfants au polar dans lequel Naïk Feillet dresse une petite enquête sous forme de jeu de pistes au cours duquel deux jeunes enfants cherchent à comprendre qui a manqué de prudence et tué une rainette.

Outre l’enquête j’ai particulièrement apprécié le côté documentaire, l’auteur prenant le soin d’expliquer la différence entre grenouille et rainette. Qui a tué Rénata? est un petit roman sans prétention qui rempli parfaitement son rôle et qui comblera sans aucun doute les enfants dès 7/8 ans.

Ce qu’en pense Gabrielle:

J’ai trouvé ça triste que la rainette meurt mais l’histoire d’enquête était bien. Il y a de l’aventure et j’ai bien aimé que ce soient des enfants qui mènent l’enquête pour résoudre l’énigme.

babeliojuniorlogo