tricot

Tricot # Des Projets

Il existe des tas de laines différentes: animales ou végétales, naturelles ou synthétiques, teintes ou non…  Il est difficile de toutes les tester mais je pense que chaque tricoteuse finit par trouver les fils qui lui conviennent. J’en suis encore au stade de recherche, c’est à dire que je n’ai pas encore trouvé ma marque de prédilection. Principalement aussi car je suis convaincue qu’il vaut mieux acheter local et idéalement en fibres végétales (respect de l’animal). Malheureusement, je n’ai pas un budget illimité et force est de constater que le local et le naturel coûte trop souvent très cher. Par ailleurs les grandes enseignes françaises ne sont pas toujours transparentes et il n’est pas rare qu’elles délocalisent leur production dans des pays où la main d’oeuvre se paie moins cher… J’achète donc tout type de fil et de toutes marques, je me cherche encore et espère trouver un jour la laine qui me corresponde.

Cela ne m’empêche nullement de tricoter et cette année je me suis fixée plusieurs projets.

 

Projet #1: Chaussons HandMade

Nous sommes sept à la maison et je peux vous dire que le budget chaussures représente quelque chose d’assez conséquent (nous aimons que tous soient bien chaussés). J’ai décidé cette année de tricoter des chaussons pour nous tous. Esthétiquement je trouve qu’il existe de jolis modèles et d’un point de vue rapport qualité-prix j’en sors gagnante. Ce projet entre aussi dans notre soucis de consommer différemment en limitant nos achats en grande distribution.

 

Projet #2: Winter is Coming – Cardigans

Nous vivons dans le Nord de la France, sommes tous frileux et habitons une maison de ville plutôt mal isolée. Il nous faut donc au moins un gilet/veste/cardigan assez épais pour nous couvrir en intérieur. C’est un peu le basique que l’on porte de septembre à avril…

 

Projet #3: Vider le stock de Pelotes

Ce projet, qui me tient assez à coeur, a pour but de vider mes réserves de pelotes. J’ai longtemps acheté en lot de 10 pelotes et tricotant principalement en taille enfant, il me reste souvent 2 ou 3 pelotes dont je n’ai pas spécialement l’utilité. Mes filles ayant chacune un gros poupon portant des vêtements de taille 3 mois, nous nous sommes mises d’accord pour que je leur fasse une petite garde-robe hivernale. Ce sont principalement des petits modèles qui se tricotent vite et leur petite taille correspond généralement à mes restes de laines.

 

album

Le Chevalier blanc

Auteur: Michaël Escoffier

Illustrateur: Stéphane Sénégas

Editeur: Frimousse

Collection: Sa majesté du soir

Pages: 26

 

Le chevalier blanc a tout du prince fier et sûr de lui, et il souhaite coûte que coûte sauver la princesse du terrible dragon qui la garde prisonnière. Mais cette dernière ne l’entend pas de cette oreille et va devoir redoubler d’efforts pour lui faire entendre raison.

Michaël Escoffier signe un album détonnant à l’humour mené tambour battant par une joute verbale des plus désopilantes. Le texte écrit en deux couleurs (une pour chaque personnage) permet une lecture à deux voix aisée et rythme l’aventure vers un final surprenant.

Servi par les superbes illustrations de Stéphane Sénégas, Le Chevalier blanc est un album magnifique de part ses qualités narratives et visuelles. Le petit plus: l’impression papier parchemin qui place l’histoire dans son contexte.

Pour nous c’est un énorme coup de cœur!

 

Une histoire d’amour tout feu tout flamme qui vous tiendra en haleine jusqu’à la chute.

Documentaires /Livres jeux·Lecture offerte·roman jeunesse

Le feuilleton d’Hermès

Auteur: Murielle Szac

Illustrateur: Jean-Manuel Duvivier

Éditeur: Bayard jeunesse

Pages: 261

 

La mythologie grecque est un domaine fascinant qui attire nombre d’enfants à un âge où ils se posent généralement des questions sur l’origine du monde et des hommes. Leur lire, ou leur faire lire, des textes qui apportent des réponses spirituelles est, pour moi, avant tout une richesse culturelle. De plus il est intéressant de voir que les enfants savent faire le tri entre la réalité scientifique et le mythe et qu’ils font naturellement le parallèle entre les évènements majeurs de notre Histoire et ceux de la mythologie.

Dans le feuilleton d’Hermès, Murielle Szac utilise le messager des dieux comme fil conducteur et retrace les mythes grecques de l’origine de la Terre à l’invention de l’écriture. La curiosité et la quête incessante de vérité du jeune Hermès servent le récit en le rendant vivant et animé. Par ailleurs, la spontanéité, la frivolité et le caractère joyeux du dieu des voleurs en font un personnage attachant ; sa sympathie et sa gaieté donnent envie de le suivre dans ses découvertes riches en aventures.

L’écriture est agréable et très fluide, le découpage en épisodes permet une lecture didactique intéressante tout en laissant de la place pour les questions… Les mythes grecques sont rendus accessibles aux enfants au travers d’un texte qui se veut fidèle aux textes fondateurs tout en respectant la sensibilité des plus jeunes.

A lire aux enfants dès 5 ou 6 ans, en lecture seul dès 8 ou 9 ans.

 

Autres feuilletons

 

«Le soleil se levait à peine quand Hermès sortit du ventre de sa mère. Il s’étira, bâilla et sauta aussitôt sur ses pieds. Puis il courut à l’entrée de la grotte où il venait de naître pour admirer le monde. « Comme c’est beau ! » murmura-t-il.»

C’est par ces mots que débute Le feuilleton d’Hermès, jeune dieu de la mythologie grecque qui découvre le monde à la manière d’un enfant. Ce livre, animé du souffle des mythes fondateurs, nous convie à une lecture vagabonde : celle par laquelle nous suivons les mille et un rebondissements d’une histoire dont notre héros est le fil conducteur.

Renouant avec l’oralité des premiers récits, cette histoire peut être lue à voix haute, et partagée en famille ou en classe. Mise à la portée de tous, elle offre des réponses, souvent fabuleuses, aux questions que chaque être humain se pose. Elle se veut promesse de rencontres, d’écoute et de dialogue entre petits et grands.