roman·roman ado

Sauveur & Fils – Saison 2

 

Auteur: Marie-Aude Murail

Éditeur: L’école des loisirs

Collection: Médium

Pages:314

 

On retrouve Sauveur et son fils Lazare à Orléans quelques mois après la fin de la première saison. Entre sa vie privée et les consultations de son cabinet de psychologue, Sauveur a de quoi s’occuper à plein temps. Quand il ne s’occupe pas de Lazare et de ses hamsters, il tente de reconstruire une famille avec Louise Rocheteau, mère du meilleur ami de Lazare, et d’une adolescente qui leur met des bâtons dans les roues. La situation se complique encore lorsqu’il accepte que Gabin, un ancien patient, s’installe dans son grenier… Mais tout cela n’est rien en comparaison des problèmes abordés ou dissimulés en consultation. Un appel à l’aide peut prendre différente forme et Sauveur a parfois du mal à dénouer le vrai du faut mais son altruisme, sa sensibilité et sa connaissance de ses patients sont autant d’armes nécessaires pour les sortir de leur détresse.

Une fois de plus, Marie-Aude Murail aborde de nombreuses problématiques de notre société telles que l’intégration sociale ou la famille recomposée, mais aussi le droit d’avoir un enfant pour les couples homosexuels ou l’importance de connaître ses origines pour se construire. Mais comme dans la saison 1, les adolescents restent au cœur de l’histoire et leur souffrance ne sont hélas que le reflet d’une société dans laquelle ils ne trouvent pas leur place, rejetés par leurs pairs car trop en dehors d’un cadre rigide qui ne laisse que trop peu de place à l’individualisme. L’écriture est toujours aussi belle, profonde et emprunte de bienveillance, la narration ne s’essouffle à aucun moment, ne laissant aucun répit au lecteur de se remettre entre deux consultations.

Saison 1

Au numéro 12 de la rue des Murlins, à Orléans, vit Sauveur Saint-Yves, un psychologue antillais de 40 ans, 1,90 mètre pour 80 kg. Côté jardin, il mène une vie privée avec Lazare, son fils de 9 ans, et il a quelque espoir de reconstruire une famille avec Louise Rocheteau et ses deux enfants. Côté ville, Sauveur reçoit ses patients. Parmi eux: Ella Kuypens, 13 ans, se travestit en garçon et chante Sans contrefaçon, de Mylène Farmer, devant son miroir; Blandine Carré, 12 ans, qui se shoote aux bonbons Haribo et fait un tabac sur YouTube avec ses vidéos de poupées Pullip; Gabin Poupard, 17 ans, qui est Elfe de la nuit dans World of Warcraft et qui squatte le grenier de son psy dans le civil; Samuel Cahen, 16 ans, qui ne se lave plus mais s’étonne de collectionner les râteaux avec les filles, ou encore Alex et Charlie qui, comme leurs prénoms ne l’indiquent pas, sont deux femmes souhaitant avoir ensemble un bébé… Décidément, les humains sont de drôles de gens.

Marie-Aude Murail sur le blog

   

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s