Lecture offerte·roman ado·roman jeunesse

Calpurnia

 

The Evolution of Calpurnia Tate

calpurniaAuteur: Jacqueline Kelly

Traductrice: Diane Ménard

Éditeur: L’école des Loisirs

Collection: Médium

Pages: 420

 

1899, Texas. Calpurnia est une jeune fille de presque-douze-ans, seule fille d’une fratrie de sept enfants. Alors que l’été se veut caniculaire, elle se découvre une passion pour le naturalisme, observant la nature qui l’entoure, les questions fusent mais personne pour y répondre. Personne? Il y a bien Bon Papa… mais il est si intimidant… et pourtant lorsqu’elle va franchir la porte de son « laboratoire », Calpurnia va découvrir un homme merveilleux qui a bien des choses à lui apprendre. Peu à peu il forge son esprit, éveille son intelligence par de nombreuses lectures et l’aide à enrichir ses connaissances et à s’ouvrir à un monde que sa condition de fille de bonne famille ne la laissait pas imaginer. Mais le doute subsiste car, comment obtenir ce qu’elle veut alors que sa mère semble avoir déjà tracé sa vie à sa place?

Jacqueline Kelly signe un roman incroyable, vibrant d’émotion. Comment ne pas être touché par la situation de Calpurnia, condamnée à l’esclavage domestique de par sa condition de fille. Pleine de curiosité et animée d’une soif d’apprendre insatiable, comment pourrait-elle se contenter d’apprendre à tenir une maison? Entre doute et remise en question, le lecteur suit son évolution en parallèle de celui du monde en pleine révolution industrielle. On vit l’arrivée du téléphone, les premières automobiles et le chemin de fer… Calpurnia est un roman fascinant, d’une écriture magnifique et d’une richesse incroyable qui a suscité des discussions passionnées sur la place de la femme dans la société, sur la culture du coton, l’esclavage et bien d’autres choses. Le texte est emprunt d’une certaine poésie; il mêle humour, respect, bienveillance et connaissance. C’est un petit bijou de la littérature jeunesse, un véritable chef d’oeuvre!

Pour nous c’est un énorme coup de cœur à recommander à tous les amoureux de la nature.

Calpurnia Tate a onze ans. Dans la chaleur de l’été, elle s’interroge sur le comportement des animaux autour d’elle. Elle étudie les sauterelles, les lucioles, les fourmis, les opossums.
Aidée de son grand-père, un naturaliste fantasque et imprévisible, elle note dans son carnet d’observation tout ce qu’elle voit et se pose mille questions. Pourquoi, par exemple, les chiens ont-ils des sourcils ? Comment se fait-il que les grandes sauterelles soient jaunes, et les petites, vertes ? Et à quoi sert une bibliothèque si on n’y prête pas de livres ?
On est dans le comté de Caldwell, au Texas, en 1899. Tout en développant son esprit scientifique, Calpurnia partage avec son grand-père les enthousiasmes et les doutes quant à ses découvertes, elle affirme sa personnalité au milieu de ses six frères et se confronte aux difficultés d’être une jeune fille à l’aube du XXe siècle. Apprendre la cuisine, la couture et les bonnes manières, comme il se doit, ou se laisser porter par sa curiosité insatiable ? Et si la science pouvait ouvrir un chemin vers la liberté ?

3 réflexions au sujet de « Calpurnia »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s