album

Histoire de Julie qui avait une ombre de garçon

Auteur: Christian Bruel

Illustratrice: Anne Bozellec

Éditeur: Thierry Magnier Editions

Pages: 72

 

Début mai nous avons eu l’opportunitéMiss G et moi-même, d’assister à un spectacle au Centre Culturel de Bergerac. J’aurais aimé que Miss J assiste à cette représentation avec nous mais comme c’était les vacances, elle n’avait pas envie et je ne voulais pas lui imposer un spectacle supplémentaire alors qu’elle était encore sur sa déception du précédent (ici). Pourtant le sujet était fait pour elle puisqu’il était question d’une fillette qui aime courir, sauter, chahuter… une fillette qui est plus à l’aise avec les garçons qu’avec les filles. Quelle plaisir d’apprendre que cette pièce est tirée d’un album jeunesse.

Histoire de Julie qui avait une ombre de garçon est l’histoire d’une enfant mal dans sa peau car elle ne peut être elle-même tout en contentant ses parents, elle ne peut être elle-même tout en étant aimé de ses parents. A force de s’entendre appeler « garçon manqué », la petite Julie ne sait plus qui elle est vraiment et se met à penser qu’elle est sûrement une fille pas réussie. Un matin, elle constate que son ombre a pris l’apparence d’un garçon et que ses actions sont parfois dépendantes des siennes. 

Si la pièce joue sur les ombres projetées, les ombres vidéos, l’album s’appuie sur les illustrations crayonnées teintées de rouge pour distiller émotions, humour, et entraîner le lecteur dans les pas de Julie qui se cherche et part à l’aventure, à la rencontre de l’autre pour se trouver elle-même. 

Publié pour la première fois en 1976, cet album est toujours autant d’actualité et met en avant l’importance de l’éducation dans la construction de l’identité. L’enfant se construit dans le regard et l’amour que lui portent ses parents, il a besoin de bienveillance et de respect pour être lui-même et s’épanouir pleinement. A partager en famille!

 

Les parents de Julie lui reprochent tant d’être un garçon manqué qu’un matin son ombre s’est transformée et caricature désormais le moindre de ses gestes. Mais allez donc vous défaire d’une ombre qui n’est même pas la vôtre!

 

Une réflexion au sujet de « Histoire de Julie qui avait une ombre de garçon »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s