Lecture à voix haute·roman ado

BOO

Auteur: Neil Smith

Traducteurs: Lori Saint-Martin et Paul Gagné

Editeur: L’école des loisirs

Collection: Medium +

Pages: 397

Oliver Dalrymphe est mort. Il se réveille dans un paradis où seuls des jeunes morts à treize ans sont réunis. Quelques semaines après son arrivée, il est rejoint par un garçon de son établissement, Johnny, qui lui apprend qu’ils sont tous deux morts assassinés par balle. Les deux garçons, accompagnés par Esther et Thelma, des amies rencontrées au paradis, se lancent alors à la poursuite de leur assassin qui se serait donné la mort et pourrait donc bien être avec eux.

Avec BOO j’espérais nous plonger, mes filles et moi, dans une histoire de fantômes drôle, une enquête au pays des morts, en gros une histoire amusantes idéale à cette époque de l’année. Mais j’étais à mille lieux de penser que j’allais mettre la main sur un roman fort et poignant qui aborde des thèmes assez difficiles tels que le harcèlement et le suicide. Par ailleurs, lors de son séjour dans l’au-delà, Oliver découvre la fin sordide de nombre des jeunes avec qui il partage son quotidien, morts dans des circonstances souvent terribles. L’univers créé par l’auteur est intéressant sur bien des aspects et donne beaucoup d’importance et de responsabilités aux adolescents qui y gagnent en maturité même s’ils sont figés dans leur treize ans.

Si j’ai trouvé la lecture surprenante et originale, j’ai eu plus de mal avec la lecture à voix haute en raison de certains passages violents et le vocabulaire insultant. Je ne suis pas une personne grossière à la base mais je trouve que l’on entend assez ce genre de propos dans la rue, aussi quand je lis, j’aime autant que ce soit agréable à lire et poli. Le récit n’en est pas moins intéressant, l’écriture plaisante et l’ensemble donne un bon roman pour adolescents. Neil Smith met en avant l’importance de l’amitié dans la construction du jeune. Etre deux c’est avoir quelqu’un sur qui compter, c’est une protection vis à vis des autres mais aussi de soit. Ici les responsables sont les harceleurs, mais sans doute aussi les adultes même si l’auteur ne leur laisse que très peu de place… BOO est un très beau roman sur l’adolescence et ses difficultés, une belle histoire d’amitié éternelle.

7 septembre 1979. C’est la première semaine de cours au collège Helen-Keller. Oliver « Boo » Dalrymphe – élève de quatrième à la pâleur spectrale et au cœur malade, scientifique en herbe et paria social – récite les cent six éléments du tableau périodique devant son casier. Dans la seconde qui suit, il se réveille au « Village », un au-delà exclusivement réservé aux trépassés de treize ans. Ici, il n’y a ni arbres ni animaux, seulement d’infinies rangées de dortoirs en brique rouge, entourées de gigantesques remparts de béton. Au plus grand étonnement de Boo, les « qualités » qui faisaient de lui un paria sur Terre lui valent ici des amis. Il se surprend à éprouver une joie qu’il n’avait jamais connue jusqu’alors. Mais même au paradis, la vie peut être un enfer. Et tandis que le jeune garçon coule des jours heureux, il découvre que sa mort ne résulte pas, comme il le croyait, d’une défaillance de son cœur malade. Boo a été assassiné. Et le coupable pourrait bien l’avoir suivi jusque dans l’au-delà…

 

4 réflexions au sujet de « BOO »

    1. c’est assez bluffant et les filles ont été très surprises par le final. Avec mon mari nous en avions discuté et avions compris bien des choses… mais la construction narrative est vraiment intelligente. J’ai lu d’autres critiques et certains lecteurs se sont sentis « baladés » par l’auteur ce qui ne leur a pas plu… mais tu me diras, je n’en dis pas plus 😉
      Nous passons à une lecture plus légère avant le départ des filles en vacances et ensuite je leur lirai « Ceux qui ne peuvent pas mourir »… tout un programme 😀

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s