Lecture à 2 Voix·Les incos·roman jeunesse

La Grande Rivière

 

Auteur: Anne Rossi

Éditeur: Magnard Jeunesse

Collection: Romans 8 – 12 ans

Pages: 160

 

La différence est en thème récurrent dans les romans sélectionnés au prix des Incorruptibles CM2/6è. Dans La grande rivière il est question de différences physiques, de handicape. Grenouille est née avec les mains palmées, Arbas avec un bras atrophié. Rejetés par les leurs, ils s’enfuient et leur rencontre sera le début d’une nouvelle vie.

Anne Rossi signe un récit initiatique passionnant où l’aventure défie les croyances et permet aux deux héros de se dépasser, prouvant à tous que leur handicape n’est pas un frein et qu’ils ont le droit de vivre au même titre que les autres. De plus, au fil des rencontres, ils vont aussi s’apercevoir que leur handicape peut aussi être une force, et que la vraie différence est la façon dont les autres, et eux-même, la perçoivent.

La grande rivière est un très beau roman qui aborde des sujets forts: le handicape, le rejet,… et qui, au travers d’une écriture de qualité, rappelle que c’est le regard que l’on pose sur son prochain qui crée la différence et que ce sont nos différences multiples qui font la richesse de l’espèce humaine.

 

 

A cause d’un défaut de naissance, Grenouille a toujours été une paria dans sa tribu. A la mort de son grand-père, le seul au village à vraiment la comprendre et l’aimer, plus rien ne la retient et elle décide de s’en aller. En suivant les cendres du vieil homme au fil de l’eau, elle espère atteindre le pays merveilleux dont il lui a tant parlé : le pays où les hommes vivent heureux à jamais. Une nuit, cachée dans un arbre, Grenouille entend des bruits : quelqu’un a grimpé aux branches et s’est abrité près d’elle. C’est Arbas. Lui aussi est pourchassé par les siens. Grâce à ses dons de guérisseuse, Grenouille soigne ses blessures et lui propose de faire la route avec elle. Unissant leur destin, les voilà partis sur la rivière, sur un tronc d’arbre.Mais ni l’un ni l’autre n’a conscience des difficultés et des dangers qui les guettent… L’aventure, pour ces deux enfants en fuite, ne fait que commencer. 

divers

Du changement…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Depuis quelques mois maintenant le blog n’est plus très vivant. Le manque de temps principalement lié à la vie de famille, le quotidien, l’organisation de l’instruction en famille… fait que je poste beaucoup moins qu’avant. La principale raison tient aussi dans le fait que je lis moins et m’adonne à d’autres activités.

De fait je pense que le moment est venu d’élargir mes horizons sur le blog en partageant d’avantage que mes lectures. J’aurais tout aussi bien pu créer un autre blog mais je n’ai franchement pas le temps d’en administrer un autre et faire une compilation sur un seul et unique support me semble plus simple à mettre en place… Il y aura désormais, en plus des billets lectures, des billets sur mes projets tricots, nos sorties musées, spectacles, les vacances et que sais-je encore.

Tout cela n’est pour l’instant qu’un projet mûri dans un coin de ma tête qui aura peut-être du mal à voir le jour de façon concrète mais j’espère réussir à évoluer vers un renouveau qui me conviendra.

Au plaisir !

masse critique·roman ado / young adult·roman jeunesse

L’Auberge entre les Mondes, tome 1: Péril en Cuisine!

Auteur: Jean-Luc Marcastel

Éditeur: Flammarion Jeunesse

Collection: Roman 10 – 13 ans

Pages:  254

 

Premier volet de la série l’Auberge entre les mondesPéril en Cuisine! est un roman jeunesse qui mélange les genres tout en reprenant les codes qui ont fait leurs preuves en littérature jeunesse: aventure, fantastique, amitié, dépassement de soit…

L’histoire prend place dans le Cantal, dans une auberge qui est en fait le cœur de plusieurs mondes, où Nathan et son meilleur ami Félix, viennent pour un job d’été. Ils prennent immédiatement consciences que ce n’est pas une auberge ordinaire et bientôt ils se retrouvent au cœur d’une aventure palpitante, parfois effrayante, dont l’issue diplomatique pourrait avoir des répercussions énormes sur tous les mondes…

Entre récit initiatique et roman de fantasy, Jean-Luc Marcastel signe un premier volet dynamique qui devrait ravir les jeunes lecteurs dès 9/10 ans. Le texte est de qualité sans être trop lourd, les personnages sont sympathiques et originaux (sauf pour le héros qui rappelle trop fortement Harry Potter), certains sont humains, d’autres tirent plus de l’animal et d’autres encore sont un mélange des deux… L’univers est quant à lui original et bien pensé, très cohérent dans son mélange de réalité et d’imaginaire.

Je remercie Babelio et les éditions Flammarion pour cette découverte.

Nathan est apprenti cuisinier dans une auberge réputée pour ses bonnes recettes. Avec son ami Félix, il sent très vite que cet endroit regorge de mystères. Les murs bougent; des créatures inquiétantes semblent vivre tapies dans l’ombre; et il y a cette force qu’il ressent au plus profond de lui…