BD/manga·masse critique

Astrid Bromure, tome 2: Comment atomiser les fantômes

astrid2

 

Auteur: Fabrice Parme

Couleurs: Véronique Dreher

Éditeur: Rue de Sèvres

Collection: BD Jeunesse

Pages: 40

 

 

Présentation éditeur:

Astrid en a assez de s’ennuyer dans le grand manoir vide de ses parents… elle réussit à les convaincre de l’inscrire au manoir de Canterville. À elle les nouvelles copines, les joies de l’internat, et surtout la chambre partagée avec des jumelles qui n’ont pas froid aux yeux, Gladys et Rebecca. Seul hic, la légende dit que Canterville est truffé de fantômes, ce qui ne rassure pas du tout Astrid !

En plus d’apprendre à atomiser les fantômes, elle va devoir comprendre ce qu’elle est prête à faire ou non pour être populaire.

Ce que j’en pense:

Complètement indépendant du premier volume, Comment atomiser les fantômes nous entraîne dans un pensionnant pour riches jeunes filles, le manoir de Canterville (clin d’œil évident à Oscar Wilde), hanté par les fantômes des anciens propriétaires et leurs élèves. Astrid Bromure, élevée à la maison, est bien heureuse d’intégrer un pensionnat et de pouvoir découvrir la vie en collectivité, mais n’étant pas rodée aux codes sociaux, elle a fort à faire pour comprendre comment devenir populaire.

Au final l’histoire tourne surtout autour de l’intégration d’Astrid à ce mode de vie plus que sur la chasse aux fantômes que l’on attend à la lecture du titre. Ceux-ci ne font que des apparitions mineurs dans les tableaux des escaliers et couloirs – qui n’est pas sans rappeler les portraits dans Harry Potter – et n’en sorte réellement qu’à la toute fin, permettant à Astrid de conclure l’histoire avec humour.

Une bande dessinée fraîche et drôle qui vise clairement un jeune lectorat (mes filles de 7 ans 1/2 ont adoré) mais qui saura séduire le grand enfant qui sommeille en chacun. Si j’ai trouvé l’histoire assez légère au niveau de l’intrigue, j’ai en revanche adoré le dessin, riche en couleurs et détails.

Je remercie Babelio et les Editions Rue de Sèvres pour cette chouette découverte.

massecritique

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s