challenge·ebook·roman

Blackmoore

blackmooreTitre vo: Blackmoore

Auteur: Julianne Donaldson

Traductrice: Alix Paupy

Editeur: Milady Romance

Format ebook: 1014kb (352 pages)

Date de sortie: février 2015

 

Présentation éditeur:

Déterminée, Kate Worthington souhaite ne jamais se marier. Afin d’échapper à une famille qu’elle abhorre, elle rêve de partir pour les Indes. Malheureusement, sa mère a d’autres projets pour elle et l’oblige à conclure un marché : elle pourra y aller si elle parvient à refuser trois demandes en mariage. Kate se rend alors au manoir de blackmoore où elle retrouve son cher ami d’enfance, Henry Delafield. Au coeur des landes sauvages, Kate doit faire face à la vérité qui a, depuis toujours, maintenu son coeur captif. La troisième demande en mariage la libérera-t-elle vraiment ?

 Ce que j’en pense:
 Ayant adoré Edenbrooke je ne pouvais passer à côté du deuxième roman de Julianne Donaldson, Blackmoore. On y retrouve les mêmes ingrédients qui font le succès du premier à savoir des personnages sympathiques et réalistes, une histoire intéressante avec une intrigue simple et prévisible mais authentique de par la crédibilité et la sensibilité qui en émanent.
Kate est une jeune fille de dix-sept ans qui souhaite fuir une famille qu’elle déteste en partant pour les Indes avec sa tante. Alors qu’elle ne souhaite jamais se marier, sa mère ne vie que pour la contraindre à embrasser le rôle d’une épouse qui lui assurerai une situation confortable. Entachée par la réputation d’une sœur immorale et d’une mère volage, Kate se sent prisonnière d’une cage et ne rêve que de liberté. Pourtant dès les premières pages on sent que ses sentiments pour son ami d’enfance, Henry, vont bien au delà d’une simple amitié. Celui-ci, bien que promis à une autre jeune femme, ne semble pas indifférent à Kate, se refusant à la courtiser pour respecter ses volontés de célibat et de voyages.
Pourtant lorsque Henry amène Kate dans son domaine de Blackmoore, ils contractent un étrange pacte qui les blessera bien plus qu’ils ne l’avaient pensé. Henry veut percer les secrets de Kate et comprendre pourquoi elle a fait vœux de célibat mais la tâche n’est pas aisé car la jeune fille semble porter le poids de ses secrets comme un fardeau qu’elle ne pourrait partager…
Blackmoore est un domaine qui rappelle étrangement celui de Northanger Abbey (Jane Austen) par la froideur des murs, les histoires de fantômes qui laissent planer un certain mystère et font qu’il règne une certaine angoisse permanente renforcée par les bruits du vent qui pénètre insidieusement dans les couloirs. Pourtant les émotions de Kate, sa sincérité, sa générosité et sa soif de liberté, viennent contrebalancer cette tension avec force, ne nous la rendant que plus touchante et sympathique.
La qualité narrative et l’écriture de Julianne Donaldson nous amène une fois de plus au cœur d’une histoire d’amour véritable sans jamais en faire trop, respectant les convenances et les émotions de ses personnages qu’elle respecte. Un auteur à découvrir!
tourner-la-page-1
Publicités

6 commentaires sur “Blackmoore

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s